Journée mondiale du tourisme L’épouse du chef de l’Etat lance les activités de l’édition 2017 à Djenné

La célébration de la journée mondiale du tourisme de l’édition 2017 s’est déroulée à Djenné, la semaine dernière, sous le thème ‘’le  tourisme durable, un instrument au service du développement durable au Mali’’.

journee mondiale tourisme djenne culture malienne usneco traditionel keita aminata maiga premiere dame lait local

Encourageant la reprise des activités touristiques dans notre pays notamment au centre, l’épouse du président de la République a présidé le lancement des activités de la journée mondiale du tourisme, édition 2017.

journee mondiale tourisme djenne mosquee

Le choix de Djenné pour cette édition 2017 n’est pas fortuit. Car, la ville est classée Patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO. Elle attire de nombreux visiteurs chaque année n’ait été la crise qui sévit dans le Centre et le Nord du pays. Avec le retour progressif de la paix au Mali, les activités touristiques pourront redémarrer pour accroitre les sources de revenus des populations.

guide touristique journee mondiale tourisme djenne

Consciente de l’apport économique des activités touristiques dans notre pays, l’épouse du Chef de l’Etat, la marraine de l’événement, a fait un plaidoyer en faveur de la reprise des activités touristiques dans cette partie du pays afin de permettre aux jeunes de rester sur place en développant des activités génératrices de revenus pour le développement socio-économique de la localité.

keita aminata maiga premiere dame artisanat mosquee djingareyber journee mondiale tourisme djenne culture malienne usneco traditionel

La président de l’ONG AGIR de rappeler que le Mali dans un passé récent a connu un tourisme prospère indiquant que la crise sécuritaire multidimensionnelle a freiné la destination Mali.

« Le tourisme durable est devenu aujourd’hui une réelle nécessité et un défi à relever. Le Mali renferme de nombreuses réserves naturelles et nous devons les explorer à des fins de développement” a-t-elle estimé.

En août dernier, les notabilités de la région de Mopti avaient sollicité, auprès du président de la République à Sévaré dans le cadre de l’inauguration du Poste de commandement central de la Force Conjointe G5 Sahel, pour un retour rapide des jeunes dans les activités artisanales et touristiques afin de permettre le redémarrage du développement économique de la région de Mopti dans la paix et la stabilité.

Pour concrétiser cette demande des notabilités auprès du Chef de l’Etat, la Première Dame a procédé au lancement des activités touristiques à Djenné. A travers cette journée mondiale du tourisme, l’épouse du président de la République a invité les investisseurs touristiques et le monde diplomatique à œuvrer pour le retour des jeunes et des femmes dans la production artisanale et touristique (l’écotourisme, l’agritourisme, le tourisme local ou communautaire).

Pour demander l’implication des autorités décentralisées sur la problématique du tourisme actuel, la marraine de la journée mondiale du tourisme au Mali a dit ceci : « la situation que notre pays traverse notre pays exige des innovations dans le secteur touristique ».

En vue de maintenir le secteur touristique productif, elle a invité les collectivités décentralisées à promouvoir le potentiel touristique de leurs terroirs respectifs.

« Ensemble nous pouvons relever le défi de la paix. Le tourisme est un trait d’union entre les personnes et les peuples », a-t-elle conclu.

O. M

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.