Journée mondiale de prévention des abus envers les enfants : le président de COMADE interpelle les autorités

Chers Compatriotes, Parents et Amis des enfants ; Le 19 Novembre a été consacrée depuis l’année 2 000 Journée mondiale de prévention des abus envers les enfants en synergie avec la journée des droits de l’enfant célébrée le 20 novembre.

viol collectif enfant mineure

Cette année, elle est célébrée au Mali dans un contexte particulier où la sortie de crise est fragile et doit être consolidée par tous les acteurs politiques, de la société civile et des intervenants étrangers.

Durant les longs mois de crises multiformes que  le Mali a connu, les enfants également ont souffert de diverses formes de brimades et de violences physiques et psychologiques que certaines organisations dont la COMADE, ont eu à déplorer.  Elles ont été certainement les plus graves jamais enregistrées dans certaines régions.

Chers Compatriotes ;

Parents et Amis des enfants ;

Les enfants maliens ont été au cours des mois d’occupation notamment victimes  de recrutement par les groupes armées pour des emplois de personnel de soutien souvent illégaux.

Les abus et l’exploitation des enfants constituant un problème universel et alarmant, une attention accrue ainsi que des mesures efficaces et soutenues de prévention et de protection sont nécessaires, que ce soit au niveau familial, local, national ou international.

Après une longue tradition du silence, les abus sexuels dont sont souvent victimes les enfants font de plus en plus l’objet de révélations, occupant une place éminente sur la scène publique et politique.

Or les Gouvernements et les organisations de la société civile doivent jouer un rôle actif dans la promotion et le respect des droits de l’enfant tels qu’énoncés notamment dans la Convention relative aux droits de l’enfant.

Cette journée, a pour objectif de créer un point de ralliement destiné à mettre en évidence le problème des abus ainsi que la nécessité d’intervenir de toute urgence par la diffusion de programmes de prévention à travers notamment une coalition internationale d’ONG se rassemblant autour de la Journée afin de privilégier et d’augmenter l’éducation préventive.

Le principal objectif de cette alliance est de contribuer à la création d’une culture de prévention par la diffusion de programmes de prévention ainsi que par la mise en place d’un réseau de partenariat mondial permettant l’accroissement de la prise de conscience et de la mobilisation du

 Mesdames et Messieurs,

C’est en fonction de tous les risques encourus quotidiennement par les enfants que notre organisation invite l’Etat du Mali  à prendre toutes les mesures législatives, administratives, sociales et éducatives appropriées pour les protéger  contre toute formes de violence, d’atteinte ou de brutalités physiques ou mentales, d’abandon ou de négligence, de mauvais traitements ou d’exploitation, y compris la violence sexuelle, pendant qu’ils sont sous la garde des parents ou de tout autre tuteur  y compris à l’école.

Chaque année, plus d’un million d’enfants sont amenés de force sur le marché du sexe. Presque chaque jour nous entendons parler de nouveaux cas d’abus et de maltraitance envers les enfants, auxquels des employés d’institutions internationales respectées se sont également trouvés mêlés. L’augmentation des mesures préventives, l’amélioration des techniques de protection, la sensibilisation de l’opinion publique et l’encouragement des dénonciations nous apparaissent clairement comme la manière la plus intelligente et efficace d’aborder le problème.

L’Etat doit s’engager à protéger l’enfant contre toutes les formes d’exploitation. Ces mesures sont les suivantes :

(a) Que des enfants ne soient plus incités ou contraints à se livrer à une activité  illégale;

(b) Que des enfants ne soient exploités à des fins de prostitution ou autres pratiques sexuelles illégales;

(c) Que des enfants ne soient plus exploités aux fins de la production de spectacles ou d’objets de loisirs.

Avec ces mesures, l’environnement sera plus propice à un meilleur épanouissent des enfants, l’avenir de demain.

Vive les enfants ;

Je vous remercie.

Mohamadou Lamine CISSE

Source: Inter de Bamako

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *