JOURNÉE MONDIALE DE L’AIDE HUMANITAIRE : Les femmes à l’honneur dans la Capitale des Balanzans

Ségou a abrité le mardi dernier sous la présidence du ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la pauvreté la cérémonie de la Journée humanitaire. Le thème retenu pour cette journée est : « Célébrer les femmes humanitaires » à travers le slogan : « Hommage aux femmes humanitaires ». Une cérémonie marquée par une exposition des différents organismes qui concourent à la gestion des actions humanitaires au Mali.

 

La Journée mondiale de l’action humanitaire a été institutionnalisée en décembre 2003 à travers la résolution 63/139 des Nations unies et elle vise à rendre hommage aux hommes  et aux femmes qui apportent chaque jour le soutien, le réconfort et l’aide humanitaire aux personnes en situation de détresse à travers le monde. Les NU ont retenu la date du 19 août de chaque année pour célébrer cette Journée mondiale, 5 ans après l’attaque terroriste contre le siège des NU à Bagdad, en Iraq, faisant 22 morts parmi lesquels Sergio Vieira de Mello, représentant des Nations unies en Irak.

Pour la coordonnatrice humanitaire de la Journée mondiale de l’aide humanitaire, les conflits qui touchent le Centre et le Nord-Mali ont entraîné des violences sans précédent affectant les civils et limitent l’accès aux services sociaux de base et aux moyens de subsistance. Elle a aussi rappelé le contexte particulier de cette journée. « La journée se tient dans un contexte difficile où plus de 3 millions de personnes ont besoin d’une assistance humanitaire. La journée a été l’occasion pour attirer l’attention sur les besoins humanitaires à travers le monde et aussi l’importance de la coopération internationale.

En lançant les activités de cette Journée le ministre Hamadoun Konaté a réaffirmé l’engagement du gouvernement à poursuivre le partenariat avec toutes les structures humanitaires intervenant au Mali. S’agissant du thème de la Journée, le ministre n’a pas passé sous silence les énormes sacrifices que les femmes consentissent pour venir en aide aux personnes en détresse.

Il s’agit des femmes qui travaillent pour des organisations humanitaires et des femmes membres des communautés hôtes qui, de par leurs actions, contribuent à la réponse humanitaire. « Ces femmes sont légion dans notre pays et leur engagement mérite d’être signifié et mis en lumière. Les femmes constituent un grand nombre de tous ceux qui risquent leur vie pour sauver les autres », a insisté le ministre Konaté.

Parlant des défis humanitaires au Mali, le ministre Konaté a dit qu’aujourd’hui, plus de 285 000 Maliens sont considérés comme des déplacés à l’interne  et à l’externe. Et le Mali accueille aussi quelque 2000 personnes venues chercher refuge. Le déplacement de cette communauté importante est lié à l’insécurité, a précisé le ministre.

Au Mali, il y a 147 000 Personnes déplacés internes et plus de 138 000 réfugiés maliens au Burkina Faso, en Mauritanie et au Niger.

K. Sylla correspondant Ségou

Echos Médias

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *