Journée internationale de la jeunesse : L’AJCAD APPELLE A UNE CITOYENNETE ACTIVE

Dans le cadre de la Journée mondiale de la jeunesse, célébrée le 20 août, l’Association des jeunes pour la citoyenneté active et la démocratie (AJCAD) a organisé une rencontre au Centre international de conférences de Bamako, sur le thème : « Engagement civique des jeunes ». La rencontre était présidée par le secrétaire général du ministère de l’Emploi, de la Jeunesse et de la Construction citoyenne, Mohamed Yacouba Diallo. Il avait à ses côtés le directeur pays d’OXFAM-Mali, Ibrahim Coulibaly, et la présidente de l’AJCAD, Adam Dicko.

Mahamane Baby ministre Emploi Formation professionnelle porte parole gouvernement discours allocutionL’Association des jeunes pour la citoyenneté active et la démocratie s’attache à soutenir les jeunes, en synergie avec d’autres organisations, à porter leur voix dans toutes les instances de prise de décision, à promouvoir la démocratie et l’accès des jeunes aux services sociaux de base.
La présidente de l’association a remercié OXFAM, notamment pour avoir mis à la disposition des jeunes le nouveau programme « My right My Voice ». Dans ce programme, une plateforme mobile a été installée pour que les jeunes maliens s’expriment et posent des questions sur la santé sexuelle et reproductive avec l’assurance d’avoir des réponses appropriées.
Adam Dicko a incité les autorités à mettre en avant le potentiel des jeunes en tant qu’acteurs pour le changement, car l’engagement et la participation des jeunes sont primordiaux pour atteindre un développement humain durable. La présidente de l’AJCAD a ainsi souligné l’urgence d’entreprendre des actions concrètes en faveur des jeunes, notamment en ce qui concerne la citoyenneté, la santé, l’éducation ainsi que la création d’emplois.
Les besoins des jeunes sont multiples et divers. Mais pour Adam Dicko, ils ne sauraient être satisfaits sans les jeunes eux-mêmes. Elle a, par conséquent, invité l’ensemble des jeunes à devenir des citoyens actifs afin de contribuer activement au développement de leur société.
Le directeur pays d’Oxfam-Mali a, lui, félicité la jeune association pour le combat citoyen qu’elle mène. « Nous ne ménagerons aucun effort, à travers nos actions, pour améliorer la qualité de l’éducation et doter les jeunes maliens de connaissances et de compétence nécessaires dans la vie quotidienne et pour leur épanouissement, car le Mali a besoin de jeunes actifs », a promis Ibrahim Coulibaly qui a invité les décideurs à intégrer cette plateforme dans l’éducation fondamentale.
Ibrahim Coulibaly a ensuite annoncé que son organisation va ouvrir des nouveaux programmes de stages destinés à renforcer les capacités professionnelles des jeunes.
Le secrétaire général du ministère l’Emploi, de la Jeunesse et de la Construction citoyenne a confirmé que les jeunes faisaient effectivement face à plusieurs défis dont l’accès à l’emploi et la toxicomanie. Mohamed Yacouba Diallo a insisté sur le soutien du gouvernement à la jeunesse malienne et l’importance pour les jeunes de participer aux activités civiques.
La célébration de la journée a été marquée par un ballet, une pièce de théâtre sur la citoyenneté et une remise de prix à des jeunes qui se sont distingués dans des domaines comme la production d’articles de presse, la photographie et le slam.
Tari COULIBALY

source : L’ Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.