Jeunesse et citoyenneté : UNE POLITIQUE NATIONALE EN GESTATION

 

Mahamane Baby ministre emploi formation professionnelle

Les concertations régionales pour l’élaboration de la Politique nationale de construction  citoyenne et du Programme d’éducation citoyenne ont débuté.  La cérémonie de lancement de ces ateliers régionaux a eu lieu hier au gouvernorat du District de Bamako.  Elle était présidée par le ministre de l’Emploi, de la Formation professionnelle, de la Jeunesse et de la Construction citoyenne, Mahamane Baby. L’on enregistrait également la présence de la directrice régionale de la Jeunesse et des Sports, Mme Kendé Mariam Tangara.

Trouver des solutions aux problèmes liés à la citoyenneté, réfléchir le plus profondément possible sur  la problématique, les causes profondes et leurs conséquences, tel est l’objectif affiché de cette session inaugurale des consultations régionales sur la citoyenneté.

« Ces consultations sont d’autant plus importantes qu’elles entrent dans le cadre du processus d’élaboration de la Politique nationale de construction citoyenne et du Programme d’éducation citoyenne. C’est une étape importante, même primordiale car elle permettront d’identifier les causes de la crise de la citoyenneté en vue de lui trouver des remèdes. Elles nous permettront de trouver ensemble des solutions pour refonder un Malien nouveau, respectueux de nos valeurs sociales. La crise que traverse notre pays est dû au fait que les fondements de notre pays ont été foulés au sol », a diagnostiqué  la directrice régionale de la Jeunesse et des Sports.

Pour le ministre Mahamane Baby, cet atelier de deux jours « est aussi une opportunité de proposer des stratégies et des mesures correctives, à court, moyen et long termes pour chaque problème discuté en profondeur et ayant fait l’objet de consensus ». L’atelier définira par la même occasion le cadre d’action régional, la responsabilité des entités et parties prenantes dont les jeunes ainsi que la vision qui semble être la meilleure possible à intégrer dans la dynamique de travail en cours.

Tout en rappelant l’importance des ateliers régionaux à l’issue desquels un rapport régional sera versé au processus de manière à refléter, les préoccupations du Mali profond dans sa diversité culturelle, le ministre de l’Emploi, de la Formation professionnelle, de la Jeunesse et de la Construction citoyenne a invité à une participation active pour que ces rencontres soient un réel succès débouchant sur une contribution de qualité au processus d’identification des problèmes sur lesquels va se focaliser la nouvelle politique en cours d’élaboration.

K. DIAKITE

Source : Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *