Jeune chambre internationale (JCI) Bamako Espoir : Une soixantaine de participants formés dans l’entreprenariat

La salle de conférence de la SEMA SA a abrité la cérémonie d’ouverture d’un atelier de formation, organisé par la Jeune Chambre Internationale  (Bamako Espoir) en partenariat avec le FAFPA du 10 au 27 Décembre 2014. Elle était  Présidée par le représentant du FAFPA et en présence du président de la JCI Bamako Espoir M.Cheick Oumar Haidara, du Directeur de projet M.Issouf Boncougou et du Président Directeur Général de la SEMA sa M.Allassane Traoré, M.Demba Tounkara formateur et Directeur de TATIMA

abdoul Kassim Fomba president executif Jeune Chambre Internationale jci bamako elite Assane Cherif Haidara

Développement.

La présente cérémonie a débuté avec le chant de l’Hymne  National du Mali et de la déclaration des principes JCI-MALI. L’objectif de cette formation est d’apporter une assistance financière à la jeune Chambre internationale (Bamako Espoir) dans le cadre de la mise en œuvre des sessions de formation dont les thèmes sont  TRIE « trouver votre Idée Entreprise» ;  CREE « Créer son Entreprise» et GERME « Gérer Mieux son Entreprise réalisées par TATIMA Développement, au profit de Soixante (60) membre de JCI, soit 20 membres par thème.
Après le remerciement des différents partenaires par le président de la JCI Bamako Espoir M. Cheick Oumar Haidara et le Directeur du projet  M.Boncougou ont rassuré de la bonne conduite de la formation. En les croire, l’objectif spécifique est de former 60 jeunes dans l’entreprenariat des jeunes.
Il faut rappeler que cette  formation a été financée à hauteur de Neuf Millions Neuf Cent Six Mille Cent (9 906 100 Francs cfa)  dont  90% par le FAFPA Huit Millions Neuf Cent quinze Mille Quatre Cent Quatre Vingt Dix  ( 8 915 490 Francs cfa)  et 10% pour la( JCI Bamako Espoir)  pour Neuf Cent Quatre Vingt Dix Six Cent ( 990 600 Francs cfa).

La présente formation se déroule en 10 jours pour les deux premiers thèmes et 05 jours pour le 3ème. Les thèmes qui seront traités permettront aux bénéficiaires de créer et de bien gérer une entreprise. Il est demandé aux participants d’être exemplaires, assidus et de tirer le meilleur profit  de cette session.
Le représentant de la FAFPA dira qu’ils ne ménageront aucun n’effort pour la promotion de la jeunesse, surtout dans le cadre de la formation et de l’entreprenariat. Selon lui, la JCI Bamako Espoir est à remercier pour cette initiative qui ne fait que préparer les jeunes pour la gestion et création d’entreprise. Par ailleurs, il a demandé à la JCI d’élargir la formation à l’intérieur du pays.
Amadou Camara

SOURCE: La Sentinelle  du   12 déc 2014.
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.