Insécurité : les médecins veulent se faire entendre après l’assassinat d’un des leurs

Les médecins annoncent une série d’initiatives pour rendre justice après l’assassinat de leur collègue, Dr Youssouf MALLE à Boura. Ils demandent tout simplement aux autorités de mettre tout œuvre pour qu’ils puissent exercer leur fonction en toute sécurité, où qu’ils soient.

 

Âgé d’environ 45 ans, marié et père d’un garçon, Dr Youssouf MALLE servait comme Directeur Technique au Cscom de Boura, dans le cercle de Yorosso depuis 2009 avant d’être assassiné dans son lieu de travail, le mardi 19 janvier par des individus armés qualifiés de terroristes par certains témoignages. Les assassins de Dr MALLE lui auraient reproché d’être informateur de l’armée.

Suite à ce meurtre, les médecins ont annoncé au cours d’une conférence de presse à la maison des ainés, le jeudi 21 janvier, les différentes actions initiées par la corporation sous l’égide du conseil national de l’ordre des médecins. Ses actions sont entre autres la mise en place d’une cellule de crise pour la gestion cette affaire ; la réalisation d’une expertise médico-légale sur le corps de la victime ; le port de brassards noirs par les agents de santé et faire des affiches au niveau des services de santé pour signifier leur deuil et leur amertume ou encore le dépôt d’une plainte contre X pour faire la lumière sur le meurtre de leur collègue.

Tout en demandant aux autorités de faire tout pour que les responsables de la mort de Dr MALLE soient traduits en justice. Les médecins appellent les autorités à mettre tout en œuvre pour que les soldats de la santé puissent exercer leur fonction sans avoir à craindre quoique soit.

S.Guindo

SourceMalijet

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *