Incidents au grand marché de Bamako : SBM et Adama Sangaré fomentent leur plan!

La ville de Bamako a connu des tensions et des affrontements ayant mis aux prises les forces de sécurité à des jeunes manifestants. Une bonne partie du centre ville a été le théâtre de chasse poursuite entre les éléments de maintien de l’ordre et des marcheurs bloqués dans leurs premières velléités qui consistaient à exprimer leurs préoccupations . Le marché de Bamako n’a pas échappé aux gaz lacrymogènes envoyés par la police.

Ainsi, étant le chef d’orchestre de cette funeste décision qui jure avec tout principe démocratique, nos sources révèlent que sur ordre du Premier Soumeylou Boubèye Maiga, une stratégie serait déjà mise en selle afin de faire porter le chapeau de la violence aux jeunes fortement réprimés.

Selon toujours notre source, des consultations auraient été engagées avec le cabinet du maire du District de Bamako, Adama Sangare, afin que des associations de commerçants mènent des campagnes médiatiques contre les responsables de l’opposition pour les incidents constatés au grand Marché Bamako ce jour 08 décembre 2018 .

Nos sources indiquent même l’implication de l’0RTM dont une équipe invitée dans les locaux de la mairie du District de Bamako à 15h00 pour réaliser des reportages . Dans un communiqué conjoint diffusé hier, les responsables du FSD, du COFOP et de l’Adema Association avaient prévenu que le président IBK et son gouvernement seraient responsables de toutes les conséquences qui en découleraient d’un tel scénario.

 

A suivre

 

Source: figaromali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *