Incendies dans les marchés : Les causes !

Ces derniers temps, les incendies de marchés sont fréquents dans le district de Bamako. Quelles sont les causes réelles et profondes ? Toutes les fois qu’il y a incendie dans un marché à Bamako, cela donne lieu à de nombreuses supputations. Parfois, sous la colère des victimes ou de leurs parents, des allégations mensongères, ont cours ça et la. Des accusations sur fond de sabotage ou de complot, circulent, tantôt au sujet des partis ou acteurs politiques qui seraient à la base de ces incendies. D’où la thèse d’incendies criminels. Tantôt, certains vont jusqu’à penser que des autorités, au prétexte de mieux aménager ces marchés, trouveraient intérêt à ce que ces marchés prennent feu. Tout cela n’est ni juste ni sérieux.

 

incendie feu flamme marche immeuble protection civil

En effet, en dépit des efforts soutenus des autorités politiques et administratives pour mettre de l’ordre, de la sérénité dans les marchés, il y a toujours des usagers, sinon des occupants imprudents pour ne pas dire insouciants qui, en toute impunité et, au risque de causer des dommages à leurs voisins, procèdent à des installations électriques anarchiques souvent effectuées par des gens qui ne sont pas des professionnels du domaine.

 

 

Comme il faut s’y attendre, les branchements anarchiques, sont, les plus souvent, à l’origine des incendies aux conséquences drastiques non seulement pour des centaines sinon milliers de commerçants, mais aussi pour l’Etat qui, en toute circonstance, se voit, moralement, obligé de manifester sa solidarité à travers des actes de subvention afin de contribuer à alléger la souffrance des victimes.

 

 

Il y a eu lieu, ces derniers temps, quatre incendies dont deux, au cours du même mois de mars. Le plus récent en date, est celui du marché rose. Au rythme où vont les choses, il urge que les autorités administratives en rapport avec EDM SA, veille au respect strict des normes, notamment en matière de branchement et d’installation électrique. C’est à cette seule condition que les biens des commerçants, peuvent être préservés pour l’intérêt de tous.

 

 

En outre, il urge de prendre en compte, la nécessité de multiplier les bouches d’eaux pour l’extinction des feux. La situation est alarmante et elle mérite que les autorités y attachent une importance particulière. Espérons que le message sera entendu dans l’intérêt de tous.

La Rédaction

 

SOURCE: Notre Printemps
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *