Incendie au Marché rose de Bamako: accident ou crime ?

Le Marché rose est l’un des principaux bâtiments du grand marché central de la capitale malienne. Dans la nuit du jeudi à vendredi, des centaines de commerçants ont vu leur emplacement et leurs marchandises détruits par les flammes. La piste de l’incendie accidentel est privilégiée par la police, mais pas par tous les commerçants.

incendie feu sapeur pompier

 

 

L’incendie du Marché rose aurait été causé par un court-circuit, dû à des branchements électriques anarchiques. C’est l’hypothèse privilégiée par la police ainsi que par de nombreux riverains, comme l’étudiant Youssouf Samadoulougou. Selon ce dernier, « les gens oublient d’éteindre les interrupteurs en partant. Il y a des courts-circuits et tout s’en va en fumée ».

 

Ces dernières semaines, plusieurs parties du grand marché de Bamako ont été détruites par des incendies. La piste de l’accident a toujours été retenue. Mais aujourd’hui, les commerçants sont nombreux à exprimer leurs doutes. « Je ne crois pas, explique Mohamed Diakité, que ces incendies soient accidentels. Beaucoup de gens ici disent que les voleurs profitent de la pagaille pour mettre le feu. Mais c’est difficile d’affirmer cette hypothèse, car on n’a vu personne de ses propres yeux ».

 

Quant à Bourama Touré, il trouve toutes ces explications pour le moins farfelues. « Vouloir toujours expliquer les incendies par des branchements défectueux ne me paraît pas sérieux », dit-il. L’explication de courts-circuits donnée par les policiers lui paraît également irrecevable.

Toutefois, selon la police, dans l’état actuel des choses, rien ne permet d’orienter les enquêtes vers des pistes criminelles.

Rfi

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *