Inauguration de l’échangeur multiple de Ségou et de ses voies d’accès: IBK donne à Ségou l’image d’une ville moderne

Dans le cadre d’une visite de trois jours qu’il a entamée, hier mardi 24 avril, dans la région de Ségou, le président de la république, Ibrahim Boubacar KEITA, a procédé, à l’inauguration de l’échangeur de Ségou et de ses voies d’accès. Le chef de l’État, accompagné par une forte délégation composée des membres du gouvernement, des cadres de la quatrième région et des partenaires, a été accueilli par une foule nombreuse venue de toutes les localités de la région pour apporter soutien et reconnaissance au chef de l’État, à la hauteur des réalisations faites.

Lors de cette cérémonie officielle, la place publique réservée pour la cause a refusé du monde, comme pour témoigner que les Ségoviens ne sont pas ingrats. Toutes et tous ont donné le meilleur d’eux-mêmes pour être des témoins oculaires de l’ouverture du tout premier échangeur multiple construit dans une région de notre pays. La joie et la reconnaissance des populations étaient visibles sur les visages à Ségou des Balazans. Sur les banderoles et les pancartes, à travers la ville, l’on pouvait lire des messages de remerciement au président de la république pour ses actions. Les mêmes messages de soutien ont été scandés tout au long de la cérémonie, malgré la chaleur.
Dans ses mots de bienvenue, le maire de la commune urbaine de Ségou, Nouhoum DIARRA, a affirmé que ce joyau faisait la fierté de Ségou et constituait l’illustration la plus éloquente de l’engagement du président IBK pour le Mali. Selon lui, les actions réalisées par le régime du président Ibrahim Boubacar KEITA dans la région de Ségou sont grandes et patentes.
Le représentant de la BOAD a adressé les reconnaissances du président de son institution financière au président IBK et au gouvernement du Mali pour leur constance à l’endroit de ladite Banque. Selon lui, ce soutien témoigne de l’attachement des autorités maliennes au renforcement de la coopération avec cette banque. Il a souligné que la réalisation de ce projet, avec le soutien de la BOAD, permettra de désenclaver les quartiers de Ségou ; de désengorger la circulation à la sortie de la ville ; de réduire les durées de traversée du carrefour de Markala et d’améliorer la sécurité routière et le cadre de vie des riverains et des usagers de la route.
Pour sa part, madame le ministre des Infrastructures et de l’Équipement, TRAORE Zénabou DIOP, a déclaré que malgré les résultats satisfaisants engrangés dans le secteur des infrastructures routières, ces dernières années, le chef de l’État n’a de cesse orienté le gouvernement vers l’action pour l’atteinte du bien-être de nos concitoyens. Elle a souligné qu’avec une volonté inébranlable, dans la plus grande humilité et sans prétention aucune, le président IBK a su impulser une nouvelle dynamique au secteur des infrastructures routières.
« Le 7 décembre 2015, les travaux de construction de l’échangeur au carrefour de Markala à Ségou, le premier échangeur réalisé dans une région, de ses bretelles d’accès et ceux relatifs à l’aménagement et au bitumage de 10 km de voiries à Ségou étaient lancés sous votre haute présidence. Ce jour-là, monsieur le président, vous aviez plongé toute la région de Ségou et au-delà, dans la joie, puisque Ségou est le cordon ombilical entre le nord et le sud de notre pays, dans une douce léthargie rêveuse », a rappelé TRAORE Zénab DIOP.
Selon elle, les travaux de construction de l’échangeur au carrefour de la route de Markala à Ségou et de bitumage de 10 km de voiries à Ségou ont coûté 23 263 790 200 FCFA, soit un apport du budget national à hauteur de 84 % et un prêt consenti par la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) de 16 %.
À son tour, le président de la république, Ibrahim Boubacar KEITA, a largement remercié la population de la quatrième région pour l’accueil chaleureux réservé à sa délégation malgré le soleil de plomb. Il a indiqué que la ville de Ségou méritait une telle infrastructure.
Il a souhaité que l’inauguration de ce premier échangeur de Ségou puisse-t-il ‘’n’être que le début d’une série à travers le pays’’. Et de poursuivre, ‘’pourquoi pas d’un autre avenue à Ségou à l’entrée de la ville’’. Selon lui, c’est ce développement que les villes du Mali ont droit. Le chef de l’État s’est dit convaincu que les efforts déjà déployés et ceux en cours se poursuivront pour que l’ensemble du Mali ait à remercier avec la même fierté, en toute quiétude et en toute sécurité. Faisant allusion à la réalisation des travaux de l’échangeur et de ses voies d’accès sous la houlette de Mme la ministre des Infrastructures et de l’équipement, le chef de l’État a déclaré que cela est une preuve que ‘’faire confiance aux femmes paye’’. Pour lui, sans démagogie, il faut que les femmes aient la part qui leur revient de droit.
« Quand on le fait, on est bien payé au résultat. Vive la femme malienne dont vous avez porté haut aujourd’hui le drapeau », a félicité Zénabou DIOP, avant d’enchainer avec ces conseils : ‘’Que reste-t-il à souhaiter que l’échangeur soit considéré comme un outil fragile, dès lors que chacune des Ségoviennes, chacun des Ségoviens fassent son devoir d’en prendre avec le plus grand soin. Que n’importe quoi n’y soit pas fait. Que notamment le respect de la hauteur limite soit observé. Qu’on n’assiste pas rapidement à des tentatives de passage en force sur l’échangeur au risque d’en dommage le tablier ».
Il a insisté le but de la réalisation de cette infrastructure qui doit préserver les vies humaines et non le contraire. Aussi, a-t-il promis à la population ségovienne qu’il reviendrait dans la cité des Balanzans.
Ironisant ses opposants qui ont comme slogan ‘’Boua ka bla’’, (que le vieux laisse le pouvoir), IBK dira que lui ‘’Boua vient de faire le tour de la Kaarba à la Mecque alors beaucoup de ses détracteurs ne réussiraient et échoueraient à cet exercice religieux’’. C’est pourquoi il a affirmé à haute et intelligible voix que Boua est toujours bien portant tout en appelant ses détracteurs à la patience. Car, lance-t-il, ‘’il n’est pas encore l’heure que Boua laisse le pouvoir’’.

PAR MODIBO KONE
ENVOYE SPÉCIAL

Info-matin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *