Hôtel Radisson Blu : des travailleurs tentent de calmer les ardeurs des réfractaires

Mercredi 10 octobre, la direction générale de l’hôtel Radisson Blu et la majorité de ses travailleurs ont aminé une conférence de presse dont le but était de «tenter de calmer les ardeurs» de certains de leurs collègues.

Il y a quelques semaines, le directeur général de l’hôtel Radisson Blu a effectué des permutations qui n’ont pas visiblement plu aux agents permutés. Ces agents, qui seraient du syndicat, ont appelé à un sit-in devant l’hôtel perturbant ainsi toutes les activités de l’hôtel pendant un temps. Les agents qui se rebellent contre le DG lui reprochent d’être «raciste».

C’est après la publication de ces informations dans les colonnes des journaux, que d’autres travailleurs se sont impliqués pour apporter leur part de vérité. Au cours de la conférence de presse, la représentante du DG Mme Ally Daxe et certains travailleurs de l’hôtel, dont M. Mahamadou Traoré, chef du personnel cuisinier, ont appelé leurs camarades à la retenue.

Selon eux, le DG de l’hôtel accuse les agents permutés d’incompétence, de vols et diffamations. À les en croire, le DG n’a jamais dit aux grévistes qu’il les licencierait, encore moins couperait leurs salaires contrairement à ce qu’ils ont véhiculé dans les journaux. Les conférenciers déplorent le manque de véracité des faits qui ont été reprochés au directeur italien qui gère l’hôtel.

Enfin, Mme Ally Daxe et M. Mahamadou Traoré, non moins membre du syndicat, chargé des revendications, ont demandé à leurs collègues de regagner leurs postes respectifs.

Ousmane DIAKITE

Le Reporter

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *