Hommage de la famille du président ATT lu par Lobbo Coulibaly : «Papa a donné sa force et même sa santé au Mali»

Son seul réconfort était de constater que son action contribue à améliorer la vie des populations»

C’est Mlle Lobbo Coulibaly qui a eu l’insigne honneur de rendre un dernier hommage à l’ancien Président de la République, Amadou Toumani Touré, lors des funérailles nationales de la Nation, le mardi 17 novembre dernier, au Génie militaire en présence de plusieurs personnalités du Mali et de l’étranger. Nous publions en intégralité son discours.

C’est avec une grande émotion et une immense tristesse que je prends la parole au nom de notre Maman Touré Lobbo Traoré, de nos oncles et tantes, de mes frères et sœurs et des petits enfants, pour dire merci à toutes les personnes ici présentes et rendre un dernier hommage à un grand homme d’Etat, mais qui est d’abord et avant tout un époux un père, un frère, un grand père, le Général Amadou Toumani Touré.

Vous comprendrez bien que notre chagrin soit infini et notre douleur très vive, mais nous nous consolons à travers tous les éloges entendus ici au Mali, en Afrique et dans le monde sur l’œuvre de Papa, sur son humilité légendaire et son exemplarité.

Les messages de condoléances ont souligné l’attachement viscéral de Papa à son pays.

Nous, sa famille, pouvons témoigner que tout ce qu’il faisait il le faisait avec amour et passion. Il a donné sa force et même sa santé au Mali. Son seul réconfort était de constater que son action contribue à améliorer la vie des populations.

Papa exemplaire, toujours attentionné et affectif, à l’écoute des enfants à tout moment et en toutes circonstances. C’est ainsi qu’il nous appelait affectueusement souvent : Fanta, sa sœur, Mabo, sa maman et Choupette sa petite chérie. Pour nous les enfants comme on le dit en bambara “AN KA DJOUROU TALA”, en d’autres termes : “Il ne nous doit rien”.

C’est cet amour qu’il a eu pour nous qu’il a porté sur tous les enfants du Mali en leur dédiant une fondation après la fin de la transition.

Quand Papa est devenu Président de la République, c’est maman qui s’est  occupée de la Fondation pour l’Enfance, qui est le symbole de leur commun dévouement à la cause des tout-petits et de leurs mères, en général, et des couches les plus vulnérables en particulier. Maman a déjà prouvé qu’elle peut suppléer Papa. Il nous laisse donc entre des mains sures et affectueuses. Maman a toujours été le pilier de la famille ; Papa nous a toujours dit de prendre soin d’elle et de la protéger. Comme le dit l’adage : “Elle a été la grande dame derrière le grand homme ATT” s’occupant sans relâche des frères et sœurs de Papa, de ses amis, en plus de ses devoirs de mère et grand-mère.

En parlant de grand-mère, je pense à leurs petits-enfants, les enfants qui ont grandi dans les bras de Papa. Il a été à la fois un père et un grand père aimant pour ses petits enfants qui sont inconsolables de ne plus pouvoir taquiner Papy.

S’agissant de ses frères et sœurs, alliés et amis, il a toujours été là quand on a besoin de lui, toujours prêt à aider, à conseiller, à consoler et  à trouver des solutions aux problèmes posés par les uns et les autres, et tout cela en toute discrétion. C’était quelqu’un sur lequel on pouvait compter à tout moment.

Mesdames et messieurs,

Je ne saurai terminer mon propos sans exprimer au nom de la famille du président ATT nos  sincères remerciements au Président de la Transition et à toutes les autorités du Mali pour l’organisation de ces funérailles nationales et toutes les dispositions prises depuis l’annonce du décès. La famille exprime avec émotion sa reconnaissance au Gouvernement de Turquie qui s’est mobilisé aux cotés de maman à Istanbul.

Les honneurs militaires rendus et les prières formulées pour le repos de l’âme de Papa, et en présence du Vice-Président de la Turquie, du haut commandant de l’armée, du Gouverneur d’Istanbul, du Corps Diplomatique africain accrédité à Ankara ainsi que des ressortissants maliens et africains basés dans la ville nous ont profondément touchés.

La famille remercie très sincèrement tous les chefs d’Etat africains pour leur soutien multiforme; particulièrement le président Denis Sassou Nguesso  de la République du Congo pour son amitié et son estime de toujours pour Papa qui s’est manifesté avec davantage de force depuis son exil à Dakar jusqu’à son dernier souffle. Nous n’avons pas de mots pour saluer et magnifier ce soutien dont les diplomates Congolais à Dakar et en Turquie ont été les dignes messagers.

Une mention particulière doit être faite au président Macky Sall et à l’ensemble du peuple sénégalais pour la généreuse hospitalité accordée au Président ATT et à sa famille plus de six années durant. Le Sénégal était devenu une partie de lui-même.

Un grand merci a ceux des chefs d’Etat qui ont dépêché des délégations pour assister à la présente cérémonie.

Mesdames et Messieurs,

C’est le lieu de saluer mes grandes sœurs Fanta et Mabo qui, contre l’avis de Papa, ont laissé leurs enfants pour venir à son chevet, deux semaines durant aux côtés de Maman pour l’entourer d’affection et de chaleur.

Peu avant son départ pour Istanbul, il a remercié Mabo et Fanta en ces termes : “Je n’étais pas favorable à votre venue, mais vous avez été plus qu’utiles. Pour un papa, la plus grande chance c’est d’avoir des filles”, en guise de bénédictions.

A ces nombreux anonymes au Mali et de par le monde qui ont manifesté leur affection à l’endroit de Papa, la famille leur est reconnaissante et leur dit Merci.

Plaise à Allah nous donner la force et la sante nécessaire pour porter ce lourd héritage qu’il nous a légué.

Mesdames et Messieurs,

Nos cœurs saignent de douleur, mais nous sommes l’épouse, les enfants, les frères d’un homme, le Général Amadou Toumani Touré qui savait souffrir sans murmure, mais nous essaierons de dominer notre peine et notre douleur.

Qu’Allah accueille en son paradis l’âme de Papa et qu’il y repose éternellement en paix

Je vous remercie pour votre attention.

xxx

Sékou Mohamed Keita dit “Jiji”, petit-fils d’ATT :

“Papi, tu es parti en laissant un énorme vide… ”

Sékou Kéïta affectueusement appelé “Jiji” est l’un des petits-fils de l’ancien Président de la République, Amadou Toumani Touré. Fils de Mohamed Kéïta et de Fanta Touré, Jiji était très attaché à son grand-père. Voilà, pourquoi, il a été profondément touché par la disparition de celui qu’il appelle “Papi”.

Lors des obsèques nationales, mardi dernier, devant de nombreuses personnalités, Jiji a fait des bénédictions pour Papi pour le repos éternel de son âme. Dès l’annonce du décès d’ATT, il a exprimé toute sa compassion sur les réseaux sociaux.

“Merci beaucoup Papi, tu m’as toujours conseillé et aidé, tu es parti en laissant un énorme vide. Je ne saurais comment te remercier, tu fus un très grand ami. Je te promets de rester fort malgré le fait que tu sois parti. Tu étais une personne très simple. La dernière fois que je t’ai vu, il y a bientôt une année, on devait se revoir cette année…Mais, malheureusement, tu es parti pour l’autre monde sans que j’aie le temps de te remercier… Alors je te dis un Grand Merci, Merci pour tout !

Repose en paix Papi. Qu’Allah t’accorde le paradis par la grâce du Prophète (PSL). Merci mon Ami !”

Source: Aujourd’hui-Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *