Haut conseil des collectivités : Plusieurs textes débattus durant la 2e session

Durant un mois (du 5 novembre au 4 décembre 2018), les conseillers nationaux ont travaillé aussi bien en commissions qu’en plénières sur des textes importants soumis par le gouvernement pour avis.

La deuxième session ordinaire du Haut conseil des collectivités (HCC) a pris fin le mardi dernier sous la haute présidence de Mamadou Satigui Diakité, son président.

Durant un mois, les conseillers nationaux se sont exprimés sur plusieurs textes soumis par le gouvernement pour avis. Il s’agit notamment de : un projet de décret fixant la nomenclature des principes actifs des médicaments essentiels pour la protection sanitaire du cheptel au Mali ; des projets de textes relatifs à la création, à l’organisation et aux modalités de fonctionnement et au cadre organique du programme de développement intégré des ressources animales ; un projet de décret portant réglementation de la maîtrise d’ouvrage public déléguée.

Les élus ont également donné leur avis sur les projets de textes relatifs à la création, à l’organisation et aux modalités de fonctionnement de l’Agence nationale de la grande Muraille verte au Mali ; un projet de décret portant fixation des barèmes généraux de base des prix de cession, des redevances des terrains ruraux appartenant à l’Etat et déterminant la procédure d’estimation des barèmes spécifiques. Le projet  de décret portant approbation du plan d’action gouvernemental de transfert de compétences et de ressources de l’Etat aux collectivités a été aussi débattu.

Des séances d’écoutes animées par des personnalités du public comme du privé ont été suivies avec beaucoup d’attention et ont suscité autant de questionnements de la part des conseillers nationaux et des cadres de l’institution.

Dans son discours d’ouverture, le président du HCC, Mamadou Satigui Diakité, n’a pas manqué de remercier les conseillers nationaux et les cadres de l’institution pour leur assiduité et leur souci du travail bien fait qui ont permis d’aboutir à de bons résultats. Selon lui, les recommandations issues de la session seront soumises, dans un bref délai, aux autorités compétentes.

Y. Doumbia

 Le Débat

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *