HADI NIANGADOU : Un député au cœur tendre et généreux

L’amour de son quartier ou du moins de sa Commune ou de sa patrie amène parfois des citoyens à entreprendre l’action politique.

honorable depute hadi niangadou codem discours

C’est le cas de l’honorable Hadi Niangadou député élu sous les couleurs de la Codem à l’Assemblée nationale du Mali. Aujourd’hui, il est le 2e vice-président de cette prestigieuse institution.

Le slogan de l’honorable Hadi Niangadou en dit long sur sa conception et sa volonté politique : “Mali ko yé Yèrè ko yé”. Il ne badine point avec le développement de la Commune II du district de Bamako qu’il place au-dessus de tout. C’est d’ailleurs au cœur d’un de ces vieux quartiers qu’il a vu le jour : le quartier populaire de Médina-coura.

Il n’est méconnu de quiconque que la politique est devenue source et synonyme d’enrichissement personnel pour une catégorie d’hommes guidée par l’appât du gain. Le 2e vice-président de l’Assemblée nationale se dissocie nettement de cette catégorie d’élus n’ayant pas d’égard pour les préoccupations des électeurs. Par contre, certains d’entre eux  en sont venus à la politique pour partager leur patrimoine avec les autres. Qu’on le veuille ou pas. Qu’on l’entende ou pas. Qu’on l’admette ou non…

L’honorable Hadi Niangadou demeure un député atypique à travers sa générosité sans faille et les multiples actions posées au service de la communauté au cœur de la Commune II. Une circonscription qui l’a porté haut dans l’hémicycle à Bagadadji depuis bientôt une décennie.

D’une générosité sans bornes, il ne cesse de réaliser des actions d’un quartier à l’autre sur fonds propres dans sa circonscription électorale. Que ce soient des forages en passant par les rues pavées, les lampadaires, des gestes impulsés avec discrétion auprès des mosquées, l’honorable Hadi Niangadou ne se fatigue jamais de mettre la main à la poche pour la satisfaction de tous. Surtout il n’épargne aucun domaine pour apporter sa pierre à l’édifice.

De la gestion des questions scolaires, sportives en passant par l’assainissement et le social, l’honorable demeure un symbole de générosité. Ses actions ne peuvent se compter du bout des doigts. Son rêve est de donner une autre image et un cadre de vie meilleur aux vieux quartiers dont il est fier d’appartenir. La Commune II mettra bien de décennies pour avoir un député ayant l’amour viscéral des siens à sa hauteur. Sa commune gardera longtemps de lui l’image d’un député au cœur tendre et généreux.

Investi député des vieux quartiers, très vite il a cerné les contours des problèmes qui affectent plus d’un Malien. L’eau potable source de vie, l’eau potable la meilleure boisson au monde. Avec intelligence et finesse l’homme a su apporter sa touche particulière pour approvisionner les populations qui l’ont investi député à l’assemblée nationale.

Sans aucune hésitation Hadi Niangadou ne mourra jamais. Ce fils issu d’un quartier des vieux quartiers aura laissé des traces indélébiles. Les preuves parlantes sont là bien debout, palpables et irréfutables.

L’honorable Niangadou encourage et soutient toute idée novatrice en provenance des populations de sa commune allant dans le sens de sa vision politique, indispensable au développement et surtout liée à l’amélioration des conditions de vie des habitants. Cette raison l’a poussé à se déplacer dans le quartier de son enfance le mardi 29 août 2017 à 17 h.

Il venait singulièrement saluer l’œuvre accomplie par une organisation citoyenne dénommée Collectif “Ambaga siguida fê” de Médina-coura (nous aimons notre quartier, en bambara) pour l’immense œuvre accomplie à la sueur du front en faveur de l’assainissement du quartier populaire de Médina-coura.

La rencontre s’est déroulée au centre secondaire d’état-civil de Médina-coura sous l’œil vigilant de la maire déléguée Gogo Kaba Diakité, élue de la Codem. Dans un franc parler indescriptible, le 2e vice-président de l’Assemblée nationale du Mali a tenu en haleine le public et su convaincre l’auditoire avec des mots simples et une série d’anecdotes. Avant de prendre congé, il n’a pas manqué de soutenir les actions impulsées par le Collectif “Ambaga siguida fê” à hauteur de la somme d’un million de F CFA en l’invitant de persévérer à la tâche. Le député a surtout insisté sur la nécessité de s’unir dans la bonne entente pour remporter d’autres victoires. Il a promis d’aider et accompagner à hauteur de 10 millions de F CFA.

Que l’exemple de l’honorable Hadi Niangadou guide et inspire bien des députés à l’Assemblée nationale !

Aboubacar Eros Sissoko

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *