Grand balayage à l’ORTM : Une logique de règlement de comptes ?

Tout dernièrement l’ex numéro un redevenu nouveau patron de l’Office de radiodiffusion télévision du Mali (ORTM), Sidiki N’Fa Konaté, a procédé à des nominations à la tête des différentes sections de ladite structure. Selon des indiscrétions de la boite, ce grand balayage s’est fait sur fond de règlements de vieux comptes.  

equipement television voiture camion ortm office radion television malienne logo 

«C’est devenu ORTM examen».Tel est depuis longtemps les slogans des agents de l’ORTM pour décrire l’égoïsme palpant dans une affaire. Car, d’après plus d’un travailleur de cette boite, les agents sont victimes ou sont piétinés sans aucune raison valable par des Responsables dans les avancements ou nominations à des postes de responsabilité.

En tous cas, c’est ce qu’on reproche au DG de l’ORTM, Sidiki N’Fa Konaté, c’est de procéder à un chamboulement en porte à fau à la règlementation en vigueur.

Selon les dénonciations, ces nominations qu’effectue le Directeur Général de l’ORTM sont caractérisées par trois logiques : l’exclusion, le parentéïsme et la démagogie.

«Le DG a viré des postes de responsabilité tous les proches de son prédécesseur pour nommer ses proches et ceux de sa femme. Aussi, les agents qui lui servent d’oreilles ont eu des postes. Il est allé jusqu’à vider une division… », critique un agent de l’ORTM. Et à un autre d’enfoncer le clou: «Un poste qui n’est pas dans l’organigramme de l’ORTM a été crée de toutes pièces pour favoriser certains personnes…Pis, un agent en congés de formation est nommé en poste de responsabilité… ».

En outre, toujours selon nos informations venues de l’ORTM, les agents pris en flagrant délit ou la main dans le sac, pour des actes de malversation financière sous l’ancien DG ont été reconduits par le nouveau patron de la boîte aux mêmes postes qu’ils occupaient. S’y ajoutent le retour et la nomination à Bozola des très proches de la famille Konaté.

Oumar Diakité : LE COMBAT

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *