Gestion du foncier : Le Mali s’est doté d’un système numérisé et sécurisé

Désormais le Mali est doté d’un système d’archivage moderne, physique, numérique et sécurisé, le ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme a procédé le vendredi 14 décembre 2018 à la visite de la salle de dématérialisation des dossiers fonciers de Bamako et de Kati, logée au niveau des Archives Nationales. D’ores et déjà  ceux sont 216 000  dossiers classés.

« C’est un réel plaisir pour moi de constater qu’aujourd’hui, après d’intenses travaux, la dématérialisation des archives des conservations foncières du District de Bamako et du cercle de Kati est désormais une réalité, avec 216 000 dossiers fonciers déjà numérisés », s’est ainsi réjoui le ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme, Mohamed Moustapha Sidibé lors de sa visite aux Archives de Bamako.

Une visite qui  a permis au ministre Sidibé de mettre l’accent sur l’importance qu’accordent les autorités à la sécurisation et à la conservation des dossiers fonciers du Mali. Par ailleurs, il dira que des reformes sont en cours en vue d’une gestion saine et apaisée du foncier.

C’est dans cette optique que son département à travers ses services déconcentrés,  s’attèlent à inventorier, restaurer, scanner, indexer dans une base de données appelée MoDoNum et archiver les documents fonciers suivant un ordre bien établi et dans des conditions d’archivage   suivant les bonnes pratiques.

Déjà le Mali possède un système d’archivage physique et numérique des archives de la conservation foncière du district de Bamako et du cercle de Kati, au total ceux sont 216 000 dossiers de titres fonciers numérisés et accessibles. Et il est annoncé  d’ici la fin du premier trimestre de 2019, l’implantation du   Système d’information sur les Titres foncier et Immobiliers(SITFI) où seront  transférées  les données issues de la dématérialisation.

Le Mali avec l’appui de ses partenaires,  s’est engagé dans la réforme domaniale et foncière notamment  avec  l’opération de dématérialisation  que le pays réussit avec le concours de la Coopération Canadienne à travers la 2ème phase du Projet d’Appui à la  Mobilisation des Recettes Intérieures (PAMORI 2), de la Cellule d’Appui à la Reforme des Finances Publiques (CARFIP) à travers la 2ème Phase du Plan d’Action Gouvernemental pour l’ Amélioration et la Modernisation de la Gestion des Finances Publiques (PAGAM/GP II) , de la Coopération Française à travers le Projet FSP ainsi que de la Banque Africaine de Développement à travers le PACEM.

Khadydiatou SANOGO

Maliweb

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *