Installez la meilleure application pour regarder ORTM

Disponible sur Google Play

France-Afrique : Ayons le courage de nous affranchir de la tutelle de la France

Couper le cordon ombilical d’avec la France est une évidence et une nécessité absolue pour l’Afrique si elle  ne veut rester éternellement à la traîne des autres continents.

 

 francois hollande ibrahim boubacar keita ibk sommet france afrique

L’Afrique ne s’en sortira jamais par exemple avec une monnaie coloniale. Nos élites savent tous que ce satané cordon ombilical nous étrangle et finira par nous mener à la ruine sans le sursaut d’orgueil et une volonté politique affichée en faveur de la prise en charge de notre destin en main.

hotel laico bamako sommet france afrique

Le président Alpha Condé s’en ait offusqué récemment. Certes, il n’est pas sur la liste de mes références en matière de démocratie, mais sa sortie courageuse en RCI (République de Côte d’Ivoire) en invitant l’Afrique à s’affranchir de la tutelle française est à saluer.

Nos relations avec la France sont sournoises, malsaines voire empreinte d’hypocrisie. Ce pays est un vrai psychopathe du profit sans état d’âme. N’attendons donc pas que toutes nos ressources naturelles s’épuisent pour dire non au F CFA car une fois qu’elle n’aura plus rien à prendre chez nous, dans 20 à 30 ans, elle dénoncera cette monnaie à notre place.

Et même au nord de notre pays, si nous ne prenons pas garde, Kidal sera pour la France ce qu’a été Guantanamo (Cuba) pour les Etats-Unis. Les grandes puissances ne sont pas de bons samaritains et ne font rien pour rien.

Aucun pays de l’Afrique subsaharienne ne peut s’enorgueillir d’être indépendant sans l’aide de la France dans le domaine monétaire ou sur le plan militaire pour défendre son intégrité territoriale.

La France a pourtant toujours été sincère sur un point avec l’Afrique : “La France n’a pas d’amis elle n’a que des intérêts à défendre”, dixit le général Charles de Gaulle.

A partir de cet terrible aveu, point besoin de comprendre qu’elle n’a aucune raison rationnelle de nous imposer le F CFA pour d’autres intérêts que les tiens. Difficile de parler d’indépendance alors que la France fait mains basses sur nos Etats à travers ses multinationales, sa monnaie coloniale et son armée d’occupation ou d’intimidation.

A propos de sa présence militaire certains diront que celle-ci est de “l’humanisme militaire” alors qu’elle n’est là  que pour protéger ses propres intérêts. Nous avons intégré l’idée que sans la France nous ne pouvions nous en sortir ! Un autre aveu d’échec non plus supportable.

Nous sommes bâillonnés par notre propre paresse à retrousser nos manches, notre manque de courage à nous battre pour prendre notre destin en main.

Nous sommes bâillonnés car nous avons renoncé à nos fondamentaux, à nos valeurs. Nous sommes bâillonnés enfin par le matériel,  sans prendre conscience que la valeur travail, humaine et la dignité sont plus importantes que tout. La France est là pour nos ressources et nous le savons tous, ou presque.

Il est donc temps que nous fassions confiance à notre cerveau capable de réfléchir sans les idées insufflées par cette France paternaliste et de ce ravage inexorable de l’arabisation de notre société.

Nous avons rejetés nos propres valeurs et références morales et comme l’écrivait un jour un homme d’esprit, “les exploits de l’ancêtre primordial ont rejoint le vaste champ des chants inutiles qui sont extrapolés aux exploits des prédateurs”.

Pensons-y !

Fousseyni Camara

Intellectuel et leader syndical en France

Le Reflet

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *