Forum des femmes conseillères municipales du Mali : Quel rôle pour les femmes leaders dans le processus de paix ?

Pendant trois jours du 9 au 11 mai, 200 femmes conseillères municipales venues de tout le Mali et 40 jeunes  femmes  leaders du  Rejfofpo débattront du rôle pour les femmes leaders dans le processus de paix et politique au Mali ainsi que de l’implication qualitative des femmes élues dans leurs collectivités respective  à travers des conférences débats et des ateliers. La cérémonie d‘ouverture du  forum s’est déroulé ce mardi 9 mai 2017 à l’hôtel Radisson de Bamako. Placée sous la coprésidence du ministre de la décentralisation et de la fiscalité des collectivités, Alhssane Ag Hamed et du ministre de la promotion da  femmes   de la famille  et  de l’enfant, Traore Oumou Touré.

plateforme gatia cma mnla rebelle femme jeune touareg kidal conference entente nationale

La rencontre qui regroupe  les  femmes membres du  réseau  des conseillères municipales du Mali (Refecom) et les  jeunes femmes leaders Du (Rejfpo) , le Cadre de concertation des femmes des partis politiques, le Réseau des femmes parlementaires et les organisations de la société civile, les PTF, etc., visent  à contribuer à renforcer les capacités en leadership transformationnel en plaidoyer , en gestion des conflits et en gestion communale des femmes conseillères municipales (Refecom). Faciliter l’appropriation des  conseillères  et des jeunes femmes leaders aux notions clés  relatives au processus de paix en cours au Mali. Informer les femmes sur le cadre législatif et règlementaire des élections ; recentrer les rôles et place des femmes dans les étapes du processus électoral ; encourager les candidatures féminines ; dégager les stratégies appropriées pour une meilleure représentativité des femmes dans les organes de décision.

Selon la présidente de la Refecom, Mme Mme Djiré Mariam Diallo, le domaine d’intervention du projet porte sur la défense des droits et rôles de femmes dans les domaines du développement à cause de la transversalité du genre. « Consciente de la nécessité d’une implication accrue des femmes dans les vies publique et politique, la Refecom a poussé une analyse approfondie sur les différentes statistiques alarmantes relatives à la représentativité des femmes dans les instances de décisions », a-t-elle souligné

Elle regrettera que l’arène politique soit largement régie par les hommes, « qui continuent de s’accaparer sans aucune modestie de la quasi-totalité des postes de grande responsabilité aux niveaux des sphères décisionnelles et dans la politique malgré le travail de sensibilisation et de plaidoyer réalisé à bien de niveaux ces dernières années ».

Quant au  ministre  de la décentralisation et d la fiscalité des collectivités, Alhssane Ag Hamed, il affirme que la tenue de ce forum vient à point nommé dans la volonté du gouvernement de booster la cause des femmes  « la tenue de telle rencontre permet de renforcer le dialogue intergénérationnel entre les femmes. Les dernières élections municipales ont vu un bond quantitatif de la représentation féminine qui est passé de 11% à 25 %. Le nombre de maire a aussi connu un bond significatif «  se félicite le ministre.

Pour le ministre de la promotion de la femme de la famille et de l’enfant, Traore Oumou Touré,  ce forum est une opportunité à saisir pour  les femmes «  ce forum permettra de faire avancer la cause des femmes  partant de là la cause de la démocratie. En outre, le forum favorisera une meilleure compréhension, donc une meilleure implication des femmes dans le processus de paix » assure  le ministre Touré.

Les conférences et les ateliers du forum réuniront des panelistes spécialistes  des questions de paix et sécurité ainsi que la gestion communale pour renforcer la connaissance des femmes sur les opportunités à saisir  pour le développement de leurs pouvoirs d’actions.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *