FORUM 2015 AMRTP-ASSOCIATION DES CONSOMMATEURS Comment rendre les nouvelles technologies de communication plus flexibles pour les consommateurs ?

Le forum 2015 Amrtp-Associations des consommateurs s’est tenu ce jeudi 3 septembre 2015 à l’hôtel Omono. La cérémonie d’ouverture était présidée par le représentant du ministre de l’Economie numérique, de l’Information et de la Communication, en présence du représentant des associations des consommateurs et celui du directeur général de l’Amrtp. Objectif : l’amélioration des conditions d’accès aux nouvelles technologies de communication pour tous, à tous niveaux de consommations.

Choguel Kokala Maiga president autorite regulation telecommunication tic mp crt amrtp dg

Étaient présents à la cérémonie d’ouverture, les représentants des directeurs généraux de Sotelma-Sa, d’Orange Mali, d’Atel-Sa, des fournisseurs d’accès Internet et d’associations des consommateurs.

Selon le représentant des consommateurs, Baye Coulibaly, «les thèmes qui seront débattus lors du présent forum, le 3ème du genre, à savoir  la problématique de l’accès des personnes handicapées aux services des TIC, les axes de saisines de l’AMRTP par les consommateurs et la présentation du cahier de charges des opérateurs de télécommunications, titulaires de licences, sont d’une très grande importance au regard des attentes des consommateurs.»

Et de poursuivre : «Notre société à tout à gagner à insérer les personnes handicapées dans tous les domaines de la vie. Les TIC peuvent venir au secours de ces personnes et améliorer de manière significative leurs conditions de vie. Les consommateurs par ma voix félicitent les opérateurs de télécommunications et TIC pour l’intérêt qu’ils accordent à la satisfaction de leurs besoins, les invitent à être davantage plus performants, moins coûteux sous la vigilance d’un régulateur fort au sens premier du mot», a plaidé M. Coulibaly

Pour le représentant du directeur général de l’Amrtp, Cheick Abdel Kader Kouyaté, «les secteurs de la téléphonie et de l’Internet sont caractérisés de nos jours par une multiplicité d’offres de services, conséquence d’une évolution technologique rapide et d’une concurrence accrue dans les marchés concernés. Ceci a permis d’améliorer la disponibilité des services et leur accessibilité aux consommateurs à des tarifs de plus en plus abordables. Toutefois, il est constant de noter que les plaintes des consommateurs sont des plus nombreuses et diverses. C’est fort de ce constat que l’Amrtp, sous l’égide du ministre de l’Economie numérique, de l’Information et de la Communication, a initié depuis des années, des forums et des conférences qui réunissent périodiquement les acteurs du secteurs (opérateurs, fournisseurs, services, consommateurs et régulateurs)».

Pour sa part, le représentant du ministre de l’Economie numérique, de l’Information et de la Communication, Assana Diawara, a estimé que l’Amrtp ne ménagera aucun effort pour continuer la protection des consommateurs. Selon lui, le forum est conçu et exécuté pour et par les consommateurs. «Il vous appartient donc par votre engagement, votre détermination et votre volonté de vous en approprier et de contribuer à enrichir les actes qui en seront issus. Quant à l’Amrtp, elle veillera à traduire en actes concrets toutes les propositions tendant à la persévérance des intérêts des consommateurs et mieux, à assurer le suivi», a-t-il conclu.

Gabriel TIENOU/Stagiaire

Le reporter

 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *