Fondation pour l’enfance sous le leadership d’ATT : De nouveaux défis à relever pour le plus grand bonheur des couches défavorisées Un plan d’actions 2020-2023 bientôt dévoilé

Symbole de la solidarité au Mali, la Fondation pour l’Enfance sous le leadership de son président Amadou Toumani Touré compte relancer très bientôt ses activités envers des couches défavorisées, à travers plusieurs actions dans les domaines de l’humanitaire, de la santé, de l’éducation des enfants… Un plan d’actions pour la période 2020-2023 sera élaboré. Il s’agira d’un nouveau départ avec de nouveaux défis. C’est ce qui ressort du Conseil d’administration inaugural, tenu le lundi dernier, en présence des nouveaux membres composés de plusieurs personnalités dont deux anciens ministres, des représentants des départements ministériels…

La Fondation pour l’Enfance, sous le leadership du président Amadou Toumani Touré, compte relancer très rapidement ses activités dans le cadre de la solidarité et de la lutte contre la pauvreté. Ainsi, la nouvelle équipe du Conseil d’Administration a tenu son conseil inaugural, le lundi 16 mars 2020, au siège de la Fondation à l’ACI-2000. Il s’agissait d’une prise de contact avec les nouveaux membres et son président ATT.  En plus de Mme Touré Lobbo Traoré, qui a dirigé pendant dix ans la Fondation pour l’Enfance, on notait également la présence de l’administrateur délégué, Dramane Ouattara.

D’entrée de jeu, le président ATT a tenu à féliciter les nouveaux membres du Conseil d’administration pour le choix porté sur eux. Avant de rendre un vibrant hommage à son épouse, Mme Touré Lobbo Traoré, pour les résultats enregistrés durant son règne à la tête de la Fondation pour l’Enfance.

“J’avoue que Mme Touré Lobbo Traoré a fait mieux que moi. Elle a fait un travail mémorable. Personnellement, j’ai été surpris par le travail abattu. Je profite de l’occasion pour remercier aussi Dramane Ouattara qui m’a toujours aidé à faire de cette Fondation ce qu’elle est aujourd’hui”, dira ATT, avant de rappeler : “Quand j’ai été élu président de la République en 2002, j’ai confié les affaires de la Fondation pour l’Enfance à Mme Touré Lobbo Traoré, le 17 juin 2002. Cela pour éviter la confusion et les conflits d’intérêts. Aujourd’hui, je suis très satisfait du bilan réalisé durant son mandat. Je dis bravo à Mme Touré Lobbo”.

Aujourd’hui, le président ATT est engagé et même déterminé à relancer les activités de cette Fondation. Une façon pour lui de contribuer à donner de l’espoir aux couches défavorisées et contribuer à la lutte contre la corruption. Pour cela, ATT nourrit d’ores et déjà beaucoup d’ambitions pour la Fondation pour l’Enfance. Ainsi, un plan d’actions 2020-2023 avec un programme d’activités, sera bientôt mis en place. Pour ce faire, une commission sera chargée de l’élaborer avant que le Conseil d’administration ne l’adopte. “C’est une nouvelle aventure qui commence avec de nouveaux défis. Je pense que chacun de vous peut contribuer à la réussite de ces défis pour aider les démunis”, dira-t-il.

Notons que l’un des projets phares de la Fondation pour l’Enfance est le Centre hospitalier “Mère-Enfant” devenu aujourd’hui une structure sanitaire de référence avec de nouveaux plateaux techniques pour la prise en charge de certaines pathologies.

Le 14 février 2020, le président ATT avait personnellement procédé à l’inauguration du Centre de cathétérisme cardiaque et de l’unité d’hémodialyse. Cela a été rendu possible grâce à l’amitié dans la coopération avec le gouvernement princier de Monaco et certaines personnes. C’est pourquoi, devant les administrateurs, ATT a tenu à rendre un hommage à la Fondation Moctar Thiam, Seydou Nantoumé, Adama Bagayoko et l’homme d’affaires burkinabé, Apollinaire Compaoré, pour leur contribution.

“Aujourd’hui, nous avons un bijou avec l’hôpital Mère-Enfant. J’ai été impressionné par sa vitesse d’évolution puisque ce centre hospitalier dispose de plateaux techniques qui nous permettront de réduire des évacuations sanitaires. Les fonds de l’hôpital sont encore réinvestis. C’est pour vous dire que nous travaillons à titre bénévole. Nous investissons pour renforcer les capacités des agents”, précisera ATT.  Et le budget de l’hôpital “Mère-Enfant” est passé de 600 millions de Fcfa en 1996 à plus de 3 milliards de Fcfa.

Notons que l’hôpital “Mère-Enfant” a été inauguré le 24 novembre 1998 grâce au soutien financier du Grand-Duché du Luxembourg.

Prenant la parole, Dramane Ouattara a fait une brève présentation de la Fondation pour l’Enfance et certaines réalisations. Selon lui, la Fondation a vu le jour en 1993 avec pour objectif d’agir en faveur des plus démunis et des couches défavorisées, notamment les enfants. Ainsi, elle œuvre au développement social et économique des populations en luttant contre la pauvreté et toutes les exclusions, surtout au profit des couches sociales en situation difficile, en facilitant l’accès des populations à l’éducation et à la santé et en promouvant l’intégration, la paix et la démocratie.

Les femmes, l’enfance, la santé, l’eau et l’environnement, l’éducation scolaire, la formation et le soutien des jeunes, les activités génératrices de revenus sont, entre autres, les domaines d’intervention de la Fondation.

Sous la houlette de Mme Touré Lobbo Traoré, la Fondation pour l’Enfance a mené plusieurs actions dans tous les coins du Mali, qui ont permis de redonner l’espoir à certaines populations. Il s’agit de la construction d’écoles, de centres de santé, d’orphelinats, de mosquées, d’accès à l’eau potable… Sans oublier de nombreux dons aux femmes et aux enfants dans le cadre du Mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion…

Il est nécessaire de rappeler que la Fondation pour l’Enfance est reconnue d’utilité publique et bénéficie d’un accord-cadre signé avec le gouvernement du Mali.

  El Hadj A.B. HAIDARA

Source: Aujourdhui-Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *