Femmes et développement économique et social : Le MPFFE budgétise ses projets à plus de 3 milliards de F CFA

Le ministère de la Promotion de la femme, de la Famille et de l’Enfant (MPFFE) a lancé mardi 4 projets qui ont pour but d’accroître la contribution des femmes au développement économique et social. Ces quatre projets valent plus de 3 milliards de F CFA.

 

Les quatre projets lancés par le MPFFE s’inscrivent dans le programme d’action du gouvernement élaboré selon un processus impliquant l’ensemble des ministères dans le contexte de la sortie de crise sécuritaire et institutionnelle.

 

 

Selon le ministre de la Promotion de la femme, de la Famille et de l’enfant, Mme Sangaré Oumou Bah, le lancement de ces projets s’articule autour de six axes et chaque axe se décline en mesures qui doivent être mises en œuvre par le gouvernement. Le MPFFE a été responsabilité pour élaborer et mettre en œuvre quatre projets.

 

 

 

« Excellence au féminin » est le premier projet du MPFFE. Pour Souleymane Niaré, conseiller technique, c’est une initiative en matière d’éducation des filles. Il permettra de donner des bourses d’études aux jeunes élèves et aussi qu’aux étudiantes des Facultés et des grandes écoles de Bamako et de Ségou. Son budget s’élève à 1,146 milliard de F CFA.

« L’école de la deuxième chance » est le 2e projet du MPFFE. C’est un programme de prise en charge des jeunes filles déscolarisées. Il permettra de donner une nouvelle chance aux filles qui ont été contraintes d’abandonner les études.

 

 

Le projet vise à leur dispenser pendant les week-ends et les mois de vacances des cours en matière professionnelle afin qu’elles puissent participer au développement économique et social en pratiquant ce qu’elles auront appris dans les écoles professionnelles du MPFFE. Il se budgétise à 740 millions de F CFA.

 

 

Le MPFFE a comme 3e projet « Apprendre à se prendre en charge », un programme d’alphabétisation fonctionnelle et d’acquisition de connaissances de base. Il prendra au début 500 filles/femmes et à la fin 400 d’entre elles seront formées aux activités professionnelles comme la teinture, la couture, etc.,  et seront aussi financées. Ce projet sera implanté à Sikasso, Kadiolo, Yanfolila, Yorosso, Koulikoro, Nara et Banamba. Il aura comme budget 750 millions de F CFA.

 

 

Le quatrième et le dernier projet initié par MPFFE est « Gérons notre quartier » qui est une initiative en vue d’impliquer les femmes dans la gestion de la vie publique locale à travers la mise en place d’assemblées féminines consultatives auprès des exécutifs des collectivités territoriales décentralisées. Les communes de Kayes, Gao, Sikasso, Niono, Nara, Kona et trois communes du district de Bamako sont concernées par ce projet. 725 millions de F CFA est estimé comme budget de ce quatrième projet du MPFFE. En tout, le coût des quatre projets s’élève à 3,361 milliards de FCFA.

 

 

Pour le succès de ces projets, le ministre Sangaré Oumou Bah a sollicité l’engagement de l’Etat et de tous partenaires techniques et financiers.

Maliki Diallo

 

SOURCE: L’Indicateur du Renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *