Week-end sanglant à Koutiala : Un homme exécute sa femme et trois autres personnes à l’aide d’une machette

Le week-end Pasqual a été très ensanglanté dans la capitale de Miyankala avec l’exécution sommaire de 4 personnes. 

L’atmosphère est très lourde à Koutiala. Les habitants  n’en reviennent toujours pas et s’interrogent sur les profondes motivations du présumé auteur.  En effet, un agent d’une Organisation non gouvernementale locale exécute à coup de machette sa femme, sa belle sœur, l’épouse de son gardien et un fou, le  dimanche 1er avril 2018, aux environs de minuit.

Alerté, le commissaire de police de la ville a envoyé une équipe d’enquête sur place pour constater les faits. Sur le lieu, quatre corps sans vie ont été retrouvés. Le présumé coupable du nom de  B.K  a été mis aux arrêts grâce à la bonne collaboration de la population.

Tout serait parti d’une affaire de mutation. Après son affectation à Bougouni, le nommé BK avait demandé à sa femme enseignante de son Etat, de le rejoindre avant la fin du congé de Pâques. Comme sa volonté n’a pas été respectée par sa femme, il est revenu à Koutiala pour commettre le forfait, explique le voisinage de la famille.  Ainsi, sa  femme, sa belle-sœur, la femme de son gardien et un fou qu’il a croisé sur le chemin ont tous été froidement exécutés à l’aide d’une machette.

Pour le moment, l’homme est détenu  au commissariat de police pour les besoins  de l’enquête.

Abdrahamane Sissoko

Le Pays

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *