Vol de bœufs et association de malfaiteurs à Bougouni: Siaka écope 5 ans de prison

Siaka et ses cinq complices ont comparu à la Cour d’assises, ce mercredi 12 décembre, pour vol de bœufs et association de malfaiteurs dans la localité de Bougouni. Les victimes étaient entre autres Modibo, Sidi, Mamadou et Bamoussa. Après les avoir entendu, le jury a déclaré Siaka coupable des faits à lui reprochés avant de le condamner à 5 ans de prison et au paiement de 400.000 F CFA d’amendes. Quant à ses supposés complices, ils ont été acquittés et blanchis des soupçons qui pesaient sur eux.

À l’audience, Siaka a nié tous les faits qui lui sont reprochés et il déclare ne pas connaître les autres accusés, une version différente de celle du PV de la police. Les autres accusés de complicité ont également tenu ce même propos, à savoir qu’ils ne connaissent non plus pas Siaka et qu’ils ont été arrêtés à tort.

Les victimes ont signalé que cela faisait un bout de temps que la population de Bougouni était confrontée à des vols de bétail incessants. Selon leurs témoignages, le ou les voleurs présumés, après leur forfait, égorgeaient les animaux volés en brousse et ne prélevaient que certaines parties plus intéressantes (le cœur, le foie, la chair) tout en abandonnant le reste de l’animal.

Sidi, une des victimes, précise que depuis leur arrestation, le vol de bétail est devenu rare dans leur localité. Toute chose qui présume que ces présumés voleurs ne sont pas innocents.

Le ministère public, dans son réquisitoire, a signifié que tout jugement doit être basé sur des preuves. Par conséquent, il a fait constater qu’il n’y avait pas de preuves pour incriminer Siaka et sa bande avant de demander au jury de les déclarer non coupables.

Après délibération du jury, Siaka est maintenu dans les liens de la culpabilité des faits pour lesquels il comparait et sera condamné à 5 ans de prison et au paiement de 400.000 F CFA de dommages et intérêts à la victime Mamadou, qui a fait d’énormes efforts afin que Siaka soit arrêté.

Pour les autres victimes, le jury a jugé que leur accusation était sans fondement. Quant aux présumés complices, la Cour les a disculpés de toute accusation.

Almamy Malicki Sylla (Stagiaire)

Source: info-matin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *