Voici l’histoire d’un groupe de braqueur d’autocar entre Bamako et Sikasso

Dans la nuit du 10 au 11 mars 2019, trois bandits ont braqué une dizaine de véhicules de transports et de camions sur l’axe Sikasso-Bamako. Il s’agit de Djoubalo Barry, Djingui Sow et Djowary dit Yoro Barry. Si l’on ne déplore pas de perte en vie humaine, les passagers, eux, ont cependant été dépossédés de leurs biens et ont également essuyé quelques blessures.

 

Les butins récoltés par les bandits de grands chemins sont, entre autres, une somme de 2.290.000 F CFA, une quantité importante de bijoux plaqués d’or, des sachets de poudre d’or, deux motos et deux permis de conduire provisoires. Après leur forfait, ces bandits ont disparu dans la nature.

Informée par les victimes, la Brigade Territoriale de Sénou a mobilisé toutes ses unités pour contrôler tous  véhicules entrant dans la capitale. Au cours de cette fouille, les gendarmes ont mis le grappin sur les trois braqueurs.

Le Commandant de la Brigade Territoriale de Gendarmerie de Sénou, le major Moussa Touré  a expliqué que « ces bandits ont gêné considérablement les paisibles citoyens pendant un bon moment. Selon lui, les cibles de ces braqueurs sont les véhicules de transport, les camions et les véhicules particuliers ».

Il a souligné que des investigations sont en cours pour arrêter les complices de ces malfaiteurs. Le Commandant de Brigade affirme que « les trois bandits ont tous reconnus les faits. Ils sont tous de nationalité malienne ».  Le CB Touré a invité la population à collaborer avec les forces de sécurité pour faciliter la sécurisation des personnes et de leurs biens. Sans l’information de la population, les forces de sécurité ne peuvent pas avoir de bons résultats dans leurs missions, « des patrouilles de jour et de nuit sont organisées pour sillonner la capitale et ses environs. Des numéros verts sont également mis à la disposition de la population pour dénoncer les suspects », a indiqué le Commandant de Brigade.

Le capitaine Madouwoulé Dembélé, adjoint au Commandant des Compagnies Territoriales des Gendarmeries de la Rive droite de Bamako, a félicité le Commandant de Brigade de Gendarmerie de Sénou et ses éléments pour leur courage et leur  professionnalisme dans les missions assignées. Il a souligné que les forces de sécurité sont entièrement à la disposition des populations pour leur quiétude, leur protection qui reste un sacerdoce.

Selon le capitaine Dembélé, le Mali n’est pas habitué à ces genres de banditisme. C’est un phénomène nouveau pour l’officier de la Gendarmerie. Il a félicité les transporteurs qui, au cours de cette opération, ont facilité la tâche aux gendarmes.

SourceIndépendant

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *