Un homme tué par balles dans une cité de Vitrolles

Un homme de 29 ans a été tué par balles dans une cité de Vitrolles (Bouches-du-Rhône) jeudi en fin d’après-midi par des hommes qui semblent avoir utilisé une Kalachnikov et ont pris la fuite, a-t-on appris de sources policières.

faits divers incroyable vrais possible realite

Selon les premiers éléments, Kalhi Amine a été pris pour cible par trois hommes devant son domicile, alors qu’il était à pied. Originaire de Marignane, il était connu des services de police pour des faits de petite et moyenne délinquance, usage de stupéfiants et vols notamment.

Des témoins ont vu les tireurs s’enfuir à bord d’une voiture blanche. Un autre véhicule a été trouvé incendié peu après les faits derrière la maison d’arrêt de Luynes, mais il pourrait s’agir de deux affaires différentes, selon une source policière.

Prévenus à 18H40, les pompiers n’ont pas réussi à ranimer le jeune homme, qui se trouvait en arrêt cardio-respiratoire à leur arrivée.

La famille s’est rendue sur les lieux. Un périmètre de sécurité a été mis en place par la police qui a relevé six impacts sur la victime et plusieurs autres sur des véhicules à proximité, a précisé une source proche de l’enquête.

Les techniciens procédaient dans la soirée aux premières constatations et à l’audition des témoins.

L’enquête a été confiée à la brigade criminelle de la police judiciaire, déjà en charge de plusieurs affaires de ce type.

Il s’agit du cinquième homicide par balles dans le département depuis le début de l’année. Il survient après une longue période d’accalmie, le dernier règlement de comptes remontant au 28 janvier.

Un homme de 40 ans avait alors été tué d’une rafale de Kalachnikov le 28 janvier dans les quartiers Nord de Marseille, sous les yeux de son fils de 13 ans.

Au cours du même mois, deux hommes avait été tués d’une balle dans la tête à Marseille et un autre avait été assassiné à la Kalachnikov à Aubagne au volant d’une voiture volée, une arme de même type retrouvée sur ses genoux.

© 2014 AFP

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.