Un fonds annoncé pour aider les prostituées à quitter les bars

Lundi 26 Janvier 2015- Anne Désirée Ouloto, ministre la Solidarité, de la Famille, de la Femme et de l’Enfant qui a annoncé la fermeture desbars Rechercher bars de stripteases semblent revoir désormais sa position.
SEXE FILLE PROSTITUE BAR
Au cours d’un déjeuner de presse le week-end dernier, elle a indiqué qu’elle n’ait pas pour l’inexistence de ces lieux de joie, mais contre l’exploitation des filles qui y travaillent.
« Je ne suis pas contre les bars, c’est un business, un endroit de rencontre pour se distraire. Ce qui me fâche, c’est l’exploitation des enfants, des filles au sein de ces bars. Quand vous voyez des filles, des enfants exploités, poussés à la prostitution, pensez à vos enfants. Cela n’arrive pas qu’aux autres. La place d’une petite fille n’est pas dans un bar », a –t-elle déclaré avant d ‘annoncer que la première DameDominique Ouattara Rechercher Dominique Ouattara compte mettre un fonds à la disposition de ces filles en vue de se prendre en charge et gagner dignement leur vie.

« La Première dame, Dominique Ouattara, compte mettre à la disposition de celles qui veulent changer de métier, une aide financière émanant du Fonds d’appui aux femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI). Les filles adultes qui se plaisent dans ce métier sont libres mais celles qui veulent une autre alternative, il leur est permis, à compter de cette année, de bénéficier d’un appui duFAFCI Rechercher FAFCI pour leur autonomisation. Ce que je veux, c’est que ces filles aient le choix de travailler dans la dignité ».

Anne Ouloto a entrepris la fermeture de quelquesbars Rechercher bars de Stripteases au sein du district d’Abidjan pour exploitation des filles et enfants .Le commerce du sexe a pris une proportion inquiétante dans ces lieux de distraction.

source :bamada.net
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.