Tué à Abidjan par un policier : L’affaire Fodé Diouf classée sans suite

Faits divers

Retour sur le meurtre du jeune Fodé Diouf, ce Sénégalais abattu par un policier au quartier d’Adjamé, à Abidjan, au cours d’une dispute, il y a près d’un mois. Une information qui avait été livrée par le « Pop ». Et c’est pour dire que l’affaire a été finalement classée sans suite, après l’ouverture d’une enquête, suite à la plainte des parents de la victime, auprès de la gendarmerie ivoirienne.

Les autorités judiciaires ivoiriennes ont jugé qu’il y a lieu de poursuivre. Et l’affaire a fini par être gérée à l’amiable. Il faut dire que la famille de Fodé Diouf avait eu du mal à aller du bout, faute de soutien. Elle a été tout simplement abandonnée à elle-même par les autorités sénégalaises.

Ni l’ambassade, ni le consulat du Sénégal à Abidjan n’ont donné signe de vie dans cette affaire. En dehors du soutien de la communauté sénégalaise, il n’y a eu personne aux côtés de la famille. Sa mère a dû se résoudre à accepter le «petit appui financier» des autorités ivoiriennes pour faire face aux frais des funérailles. L’argent faisant défaut, le corps n’a pas pu ainsi être rapatrié au Sénégal. Fodé Diouf a donc été finalement inhumé à Abidjan, dimanche dernier.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.