Soupçonné d’être sur le financement de terrorisme : Etabli à Dakar, l’opérateur économique malien Boubacar Niangadou accablé par la Centif sur 3,137 milliards Fcfa

Etabli à Dakar, au Sénégal, un jeune opérateur économique du nom de Boubacar Niangadou vient d’être accablé par la Cellule Nationale de Traitement des Informations Financières (Centif).

Il est soupçonné d’être l’un des acteurs du financement du terrorisme. Chargée de traquer l’argent sale, la Centif a découvert plus de 3, 317 milliards de Fcfa qui ont transité par le jeune malien, en l’espace de deux ans.  Boubacar Niangadou avait été inculpé et placé sous mandat de dépôt pour la première fois en 2017 dans une affaire concernant Ould Sidi Ahmed Sina considéré comme l’un des organisateurs de l’attentat de Grand Bassan, en Côte d’Ivoire.

 

Selon un site internet, Boubacar Niangadou s’est également fait établir un faux papier d’identité au nom de Boubacar Niang afin d’obtenir des agréments à Wari et à Joni-Joni. Selon la Centif, le jeune opérateur économique malien a procédé ainsi pour cacher ses activités, d’autant qu’il s’activait dans le transfert informel d’argent appelé : “Hawala“.                                                        

El Hadj A.B. H

Source: Aujourd’hui-Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *