Ségou-Macina : un accident de la circulation fait 20 morts et des disparus

Un camion transportant plus d’une centaine de forains a fini sa course dans le fleuve dans la nuit de 10 au 11 septembre. Le véhicule venait du village de Koué dans la commune rurale de Sanna pour se rendre à Macina. Le premier bilan fourni par le gouvernement fait état de 20 morts, 63 rescapés et des personnes portées disparues. Selon le préfet de Macina, les recherches se poursuivent, tant dis le directeur de l’ANASER invite les transporteurs à « plus de civisme sur les routes ».

Ce drame s’est déroulé aux environs de 22 heures. Selon un communiqué du gouvernement, les premières enquêtes ont révélé que l’incident serait dû à une défaillance liée au système de freinage du véhicule.
L’équipe de secours dépêchée par le gouvernement continue toujours les recherches pour retrouver des personnes qui manquent à l’appel.
Le camion transportait en plus des forains, des marchandises et des animaux. Au Mali, cette pratique est formellement interdite par la réglementation. Dans son communiqué, le gouvernement invite les transporteurs au respect des textes afin d’éviter de telle tragédie.
En attendant de retrouver les personnes disparues, l’enterrement des victimes s’est déroulé ce mercredi à Macina en présence des autorités de la région.
Les autorités locales affirment que le nombre de passagers dans le véhicule n’est toujours pas déterminé. Des pécheurs bozos et des militaires poursuivent les recherches. Selon ces autorités, la grande majorité des passagers étaient des jeunes qui revenaient à Bamako après l’hivernage.
Karim Coulibaly, préfet du cercle de Macina :

Face à la recrudescence de ces accidents, le Directeur Général de l’Agence Nationale de la Sécurité Routière, ANASER, interpelle les transporteurs à la nécessité de procéder à des visites techniques de leurs engins. Il les invité à la prudence et au civisme sur les routes.
Mamadou Sidiki Konaté, Directeur Général de l’ANASER

 

Source: studiotamani

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *