Sécurité sur le campus : 35 armes récupérées sur des étudiants

La semaine dernière, le Centre national des Œuvres universitaires du Mali, (Cénou) a procédé à une fouille sur l’espace universitaire de la colline de Badalabougou. C’était avec le soutien du 4è arrondissement. L’objectif était de bannir la circulation et l’utilisation des armes dans les différentes facultés.

 Les violences en milieu universitaire sont devenues banales dans la vie estudiantine au Mali. Ainsi pour y mettre un terme, les acteurs de l’enseignement supérieur et les forces de sécurité commencent à conjuguer leurs efforts.

Pour bien effectuer le travail, les agents de la police ont bloqué l’accès aux lieux. Aucun endroit n’a été épargné. L’objectif était de rechercher tout ce qui est armes stupéfiants. Les personnes en possession de ces objets dangereux ont été interpellées.

Les fouilles ont permis aux limiers de mettre la main sur des pistolets, des machettes, des bâtons, des couteaux, des gourdins, des marteaux, des lance-pierres, des chaines, des ténues militaires et bien d’autres.

Selon le Cénou, à travers sa cellule de communication, ils ont récupéré 22 cartes bancaires, trois cartes Cénou et quatre cartes d’étudiants de l’ULSHB.

Des faux billets de 10 milles F CFA étaient aussi retrouvés. Parmi les acteurs interpellés, certains étaient retrouvés avec des machettes et d’autres qui fumaient du cannabis dans l’espace universitaire. Le Cénou compte poursuivre cette initiative jusqu’à éliminer définitivement l’insécurité dans les espaces universitaires.

 

Fatoumata Kané

Source : Mali Tribune

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *