Scène de ménage chez les Gadamassiby à Dravela : l’épouse de Janvion ébouillantée par celle de son grand frère

L’entente est cordiale entre les frères Gadamassiby, des notables de Dravela en Commune 3 du district de Bamako, non loin du dispensaire dit d’Antoine qui vivent sous le même toit. Mais ce sont leurs épouses qui ne veulent pas se sentir et rendent la vie en famille infernale.

faits divers incroyable vrais possible realite

Dans plusieurs familles de Bamako, les relations entre épouses de frères, belles sœurs, belles mères ou surtout coépouses ont cessé d’être paisibles.

C’est encore pire chez les Gadamassiby. Pour un oui ou pour un non, Souadou N’Diaye, teinturière, épouse de Sekouba, le grand frère et Aminata Traoré dite Mimi, épouse de Janvion comme on l’appelle, un soldat de l’air, passent au corps à corps. C’est une banale histoire d’ustensile de cuisine qui est à la base du énième feuilleton du dimanche 14 décembre dernier.

La bonne de l’épouse du petit frère aurait emprunté un ustensile de cuisine à « l’ennemie », chose que Mimi sa patronne n’a pas appréciée. Elle a instruit sa bonne de restituer à César, ce qui appartient à César. Est-ce la manière qui a énervé l’épouse du grand frère ? Ça été en tout cas suffisant pour mettre en boule Souadou qui s’est armée d’une barre de fer pour tenter de corriger la bonne. Aminata dite Mimi vole au secours de sa bonne. Et revoilà les deux dames qui se retrouvent pour leur sport favori.

La bonne est mise à l’écart. Sekouba, l’époux de Souadou  présent, administre quelques fessées à son épouse qui n’a obéi à ses ordres d’arrêter. Pour se venger, Souadou asperge le visage d’Aminata d’eau bouillante et s’enferme dans sa chambre. La blessée est évacuée au CHU Gabriel Touré.

Il semble qu’il y’a plus de peur que de mal. Mais elle gardera pendant longtemps, des cicatrices. Des bons offices sont intervenus pour empêcher que l’affaire soit portée devant les autorités. Ne fallait-il pas faire la leçon à cette criminelle ?

 

Source: Autre presse

 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.