Scandale : Une femme a été battue à mort puis brûlée pour avoir brûlé le coran

Une jeune femme afghane qui a souffert d’une maladie mentale depuis de nombreuses années, a été battue à mort puis brûlée avant d’être jetée dans une rivière boueuse se trouvant au cœur de la capitale de l’Afghanistan.

maison feu incendie
«J’ai entendu les gens dire qu’une femme brûle le Coran. Quand je me suis approché, j’ai vu des gens en colère criant qu’ils veulent la tuer. Ils l’ont battue à mort, la brûlèrent avant de la jeter dans la rivière. Les pompiers sont venus plus tard», Déclare un témoin oculaire à BBC.

À un moment donné, l’un des attaquants a été vu frapper la femme avec un morceau de bois, tandis qu’un autre a été filmé entrain de lui lancer une brique pendant qu’elle gisait sur le sol.
Ses parents dévastés ont bel et bien expliqué à la police de Kaboul que leur fille avait souffert d’une maladie mentale depuis de nombreuses années et qu’elle n’avait pas brûlé le livre saint de l’Islam consciemment.

La police n’a pas commenté immédiatement sur les circonstances qui auraient pu conduire à l’attaque.

Un porte-parole du ministère de l’Intérieur a confirmé sur son compte Twitter que quatre suspects avaient été arrêtés dans le cadre de l’attaque.

M. Farid Afzali, chef de la police criminelle de Kaboul, a déclaré à l’AFP: «Une femme a brûlé un exemplaire du Coran dans le quartier Shahi Doshamshira. Le corps de la femme a ensuite été jeté dans la rivière de Kaboul ».

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.