Rodéo nocturne à Bamako

Les habitants de certains quartiers à Bamako n’arrivent plus à fermer l’œil de la nuit , et cela dû au bruit infernal de certains engins a deux roues et même à quatre roues.

En effet , tandis que certains jeunes maliens se battent et meurent au front pour ce pays et pour cette population , d’autres jeunes par contre on trouvé au contraire un moyen plus attrayant d’empêcher cette même population de fermer les yeux durant la nuit, notamment les personnes âgées et malades. Ce phénomène qui prend de l’ampleur de jours en jours , consiste en effet à enlever les silencieux des tuyaux d’échappements ou de supprimer totalement ces derniers , pour donner à l’engin un bruit ahurissant qui peut dans la nuit profonde être entendu à plus de 15 kilomètres à la ronde . L’exemple de la route du golf à Bakodjikorini est le plus frappant , les pauvres population ne savent plus à quel saint se vouer , vu que ce rodéo se déroule au nez et à la barbe des forces de l’ordre sans aucune inquiétude . Ces forces de l’ordre s’acharnent plus sur les chauffeurs de taxis à la recherche de quelques passagers en manquent de pièces d’identifications pour pouvoir les taxer , que de veiller sur la quiétude des citoyens. Le mal est que certaines stars de la musique et de La comédie qui devraient montrer l’exemple à cette jeunesse désœuvrée en manque de repère et de civisme , sont les premiers à promouvoir cette ineptie.
La question qu’on se pose , est faut-il attendre que nos pauvres parents succombent en pleine nuit d’un arrêt cardiaque dû au réveil brusque la nuit par le bruit d’une Moto ou d’une voiture pour que les autorités puissent mettre fin à ce phénomène ?

IKS

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.