«Question sexe, j’ai toujours été un zéro», confie un papy montois accusé d’inceste

P., 78 ans, comparaît en charentaises et bleu de travail devant le tribunal de Mons. Il répond de viols et-ou attentats à la pudeur qui auraient été commis sur ses deux filles aujourd’hui quadragénaires, sur ses deux autres filles, jeunes majeures issues d’un second mariage, et sur son petit-fils. Au tribunal, les personnes présentes ont entendu des propos plutôt loufoques et étonnants.

question sexe infidelite tromperie femmes

C’est le papa d’un petit bonhomme de deux ans qui a, le 11 février 2011, pris le papy en flagrant délit de sexe. Il s’est rué sur le septuagénaire, il lui a porté des coups: les langues se sont dès lors déliées. Deux des filles de P. issues de son second mariage, ont alors parlé à la police dans la foulée de l’arrestation: Zoé (nom d’emprunt) aurait subi des attouchements de la part du paternel qui l’avait invitée dans le lit conjugal. Myriam (autre nom d’emprunt) aurait subi un baiser génital à ses 8 ans. Face à ces accusations, P. nie tout en bloc.

Prenons le flagrant délit du 11 février dernier. Ali, le papa du petit garçon, est surpris par le silence soudain de son bambin qui est avec son papy dans le salon. Il entre d’un coup, et surprend son père, de dos face au petit garçon qu’il couvre de la main. Ali voit, dit-il, P. mettre son sexe dans son pantalon. La police, avisée de la scène de coups qui suivra, dispose de photos du sexagénaire, braguette ouverte. P. conteste cela.

Toujours est-il que les deux tantes du bambin balancent, dès lors. Le baiser génital pour Myriam, les caresses déplacées sur Zoé insomniaque. P. justifie le (seul) baiser génital. «Ma fille m’avait surpris faisant un cunnilingus à sa mère. Sous prétexte de refaire mon lit avec elle, elle m’a demandé de faire pareil: elle voulait savoir l’effet que cela produisait.»

Toujours pour se justifier, P. a fait d’autres confidences étonnantes. «Question sexe, j’ai toujours été un zéroMa femme m’a trompé avec un mécanicien», a-t-il lancé, lui qui avait pour habitude de jouer le rôle du Père Noël jusqu’il y a encore 2 ans. Le jugement est prévu dans un mois. L’accusé risque 5 ans de prison ferme.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *