Prostitution étudiante : Nadia, séquestrée et prostituée de force

Nadia, jeune fille de 24 ans, a vécu durant près de 4 mois un véritable calvaire. Persuadée de répondre à une annonce pour des photos, la grenobloise est forcée de se prostituer par un jeune homme de 22 ans. meltyCampus fait le point sur l’affaire.

infidelite couple tromperie prostitués filles

Etudiante, Nadia a parfois du mal en fin de mois. C’est pensant tomber sur une opportunité à ne pas manquer que la jeune fille monte sur Paris pour des séances photos. Aprèsplusieurs semaines de discussions sur Facebook avec la compagne de celui qui deviendra “son” proxénète, Nadia accepte la proposition pensant pouvoir gagner un peu d’argent pour payer ses études. Mais voilà. Une fois à Paris, il n’est aucunement question de séances photos. Un jeune homme de 22 ans et sa compagne l’accueillent et la forcent à boire ainsi qu’à consommer de la cocaïne. Droguée et ivre, Nadia devra se prostituer jusqu’à 15 fois par jour… Et ce durant 4 mois ! Un enfer que la jeune fille n’imaginait pas une seconde. Aujourd’hui tirée d’affaire, Nadia a poursuivi ses preneurs d’otages en justice. Si elle espère que la peine sera lourde, s’est aussi parce qu’au-delà de sa vie, c’est celle de50 ou 60 autres filles qui ont été brisées. Au micro de FranceBleu (on vous conseille d’écouter le reportage audio), elle explique que le proxénète lui avait assuré avoir déjà fait subir ça à une soixantaine d’autres (pour appuyer nos propos, nous vous proposons de consulter notre article sur les chiffres noirs de la prostitution étudiante). Un cauchemar quotidien pour toutes ces filles qui étaient obligées de se prostituer 6 jours sur 7. Comme Nadia, si vous êtes ou si vous connaissez des personnes enfermées dans cette sphère infernale qu’est la prostitution étudiante, osez en parler !

SOURCE / meltycampus

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *