POURSUIVI POUR MEURTRE : OUSMANE DIALLO ACQUITTE DEVANT LA COUR D’ASSISES

Hier jeudi 22 octobre 2020, la Cour d’Assises de Bamako a jugé de nombreuses affaires. Parmi les dossiers examinés à l’occasion de cette audience de la Session d’Assises, il y avait une affaire portant sur le meurtre. Dans ces dossiers, l’accusé a été déclaré non coupable.

Il ressort de l’arrêt de renvoi que l’inculpé Ousmane DIALLO, orpailleur de son état, travaillait dans le site d’orpaillage Niaouleni, commune de Nouga, cercle de Kangaba.

Exploitant un puits aurifère avec d’autres personnes ; après chaque descente, ils mettent un peu d’essence dans le puits pour éviter tout cas de vol des minerais.  C’est ainsi que Ousmane DIALLO  de garde dans le puits commun, mit de l’essence dans ledit puits, causant la mort avec asphyxie du nommé Salif KONE qui y était descendu  pour voler.

La victime trouvée morte le matin par les autres orpailleurs fut extraite. La gendarmerie saisie de l’affaire appréhenda Ousmane DIALLO  qui fut inculpé des faits de meurtre. Il avoua avoir effectivement mis de l’essence dans le puits aurifère, cause certaine de la mort de la victime.

Accusé à la barre il dira : « je reconnais les faits. 03 personnes sont venues me trouver vers  1 heure  du matin, elles ont voulu forcer pour  rentrer dans ledit site. Elles m’ont blessé et ligoté, frappé. Je reconnais avoir mis de l’essence dans le puits. C’étaient des voleurs, 02 sont sortis et 01 est resté. J’ai mis de l’essence pour les empêcher de descendre   »,  a-t-il précisé

Le ministère public dans son réquisitoire explique : «  après chaque descente  il mettait un peu d’essence dans le puits pour empêcher les voleurs de voler les minerais. Il n’a pas fait sciemment » . La défense, qui était assurée par Me Diassana argua   : « il ne devra même pas être gardé en prison jusqu’à cette date. Il n’était pas le seul dans le site. C’était juste la décision pour empêcher les voleurs de pénétrer dans le puits. C’est une victime devant vous. Il n’est pas coupable, je sollicite un acquittement pur et simple »

Aussitôt la Cour    déclare l’accusé non coupable des faits qui lui ont  été reprochés. Ousmane DIALLO  a été acquitté jugé pour meurtre sur Salif Koné.

Gaoussou TANGARA

NOUVEL HORIZON

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *