Pour une promesse d’argent, un ouvrier interrompe sa prière du vendredi avant sa fin !

Il s’agit d’un ouvrier qui exerce dans l’entretien des arbres. En effet, ce jour du Vendredi saint, notre ouvrier a reçu une promesse de 300.000 francs CFA dont le retrait est prévu pour  treize H (13 heures). Donc, un rendez-vous qui  coïncide avec l’heure de la prière du vendredi. L’Homme qui lui a fait la promesse précise bien qu’il doit voyager, ce jour, avant 14 heures pour plusieurs jours, voire plus d’un mois.

Mais, bien avant, il se fera le devoir de l’appeler pour lui remettre l’argent. Cependant, le bénéficiaire doit attendre un appel au téléphone lui précisant où il doit se rendre pour toucher à la somme en espèces sonnantes et trébuchantes. Chose promise, chose due. Ainsi, juste à son arrivée à la mosquée et entamer sa première rakat derrière l’Imam,  c’est le téléphone qui vibre incessamment dans sa poche. Quand l’ouvrier s’est rendu compte que c’est le numéro de l’Homme qui lui a promis de l’argent. Alors, notre ouvrier a immédiatement interrompu sa prière derrière son Imam,  plie son tapis pour prendre immédiatement la direction du lieu du rendez-vous afin d’entrer en possession du magot. Alors que Dieu invite les croyants à ne pas négliger la prière du vendredi, s’il n’a aucune raison valable. Il doit tout abandonner tout divertissement et tâche quotidienne pour accourir à la prière.  « Ce qui est auprès d’Allah est bien meilleur que le divertissement et le commerce, et Allah est le Meilleur des pourvoyeurs ». (Sourate 62, verset 11).

Le vendredi a une grande importance en Islam, et, ce, pour plusieurs raisons. Comme le rapporte un Hadith du Prophète (PSL): « Le Jour de vendredi est de grande importance, le meilleur des jours de la semaine sur terre : c’est le jour où fut créé Adam, le jour où il fut introduit au Paradis, le jour où il en sortit. C’est aussi le jour où finira le monde» (Rapporté par Mouslim). Alors qu’est-ce qui est arrivé à notre ouvrier ? Allez chercher la réponse….

Le fouineur

Le Combat

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *