Pour une affaire de vol d’or : M. Diaby fait emprisonner son épouse et paye ensuite une caution pour la libérer

Le mardi 19 novembre dernier, Fousseyni Diaby, un homme d’affaires qui ne confond pas les affaires et le sentiment, installé à l’immeuble Djigué mais domicilié à l’Hippodrome convoque son épouse Tiguida Fofana et la copine de celle-ci du nom de Fanta Koné devant le lieutenant N’Golo Traoré, commandant la Brigade de recherche de la gendarmerie du Camp I, pour soupçon de vol d’or.

legende gold lingot or mine explotation miniere

Notre source ne précise pas la quantité, mais reconnaît qu’elle est importante. Après avoir nié les faits dans un premier interrogatoire, les deux dames ont ensuite confessé et dénoncé leur receleur, Aliou Guèye, un bijoutier qui sera interpellé à son tour avec une partie du butin.  Les deux dames ont été déférées à la prison pour femmes et mineurs de Bollé tandis que le bijoutier a été déposé à la maison d’arrêt centrale.
Le plaignant aurait-il regretté son acte après ? Tout laisse le croire car, depuis l’internement de Tiguida, Fousseyni n’a  cessé de lui rendre visite. De source bien informée, il a payé avant la fin de l’année, la caution pour la sortir de là et a pratiquement déménagé au Banconi, au chevet de son épouse qui a choisi de regagner à sa sortie de prison, non pas le domicile conjugal à l’Hippodrome, mais celui de son oncle sis au Banconi.

 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *