Pour « meurtre et non-assistance à une personne en péril » : Issa Sogoré et Karim Dembélé condamnés à 10 ans de prison

Né vers 1998 à Koutiana, dans la région de Ségou, Issa Sogoré est célibataire et père d’une fille. Employé d’air de lavage, il était domicilié à N’Tomikorobougou. À Katiana, Karim Dembélé est né vers 1997. Aussi domicilié à N’Tomikorobougou, Karim était apprenti tailleur et célibataire sans enfant. Dans une histoire de fiançailles, les deux jeunes se sont fait punir à la justice.

Tout est parti d’une histoire de fiançailles entre une certaine Kouma Diarra et Yaya Diallo. Au moment des faits, ce dernier vivait dans un village à Ségou alors que la nommée Kouma se trouvait à Bamako, capitale du Mali. Malgré la distance, Yaya va être informé que sa fiancée Kouma entretenait de relations douteuses avec un certain Dramane Coulibaly, un jeune domicilié à N’Tomikorobougou. Vu la distance, Yaya va appeler Karim Dembélé pour lui demander de surveiller cette relation que sa fiancée entretenait avec le jeune Dramane. Une mission qui va finalement être accomplie par Karim et un de ses compagnons.

Dans un arrêt dont nous détenons une copie, il ressort que ces infractions ont été commises en 2018. À cette époque, précisément dans la nuit du 13 au 14 mai 2018, aux environs de 23h, un groupe de jeunes composé des ressortissants de Ségou qui avaient quitté le grand marché de Bamako vont d’abord essayer d’agresser le nommé Dramane Coulibaly et son compagnon Seydou Dembélé à cause de Kouma Diarra.

Comme si cela ne suffisait pas, dans la nuit du 15 février 2018, au moment où les jeunes Dramane Coulibaly et Seydou Dembélé causaient sous un hangar avec Kouma Diarra, Karim et Issa Sogoré sont venus assiéger le lieu. Comme Karim tenait beaucoup à cette mission de mettre un terme à la relation que Kouma entretenait avec Dramane, ils vont alors décider de passer toute la nuit à assiéger le hangar sous lequel se trouvaient Kouma, Dramane et Seydou. Le lendemain, aux environs de 6h du matin, Dramane se voit alors insulté par Karim et Issa dès qu’il ouvre la porte de son hangar.

Excessivement ému, Issa Sogoré passe à l’action en poignardant Dramane Coulibaly à l’aide d’un couteau. Selon l’arrêt de la cour d’Assises de Bamako, des cris de détresse alertèrent ainsi le voisinage. Les personnes présentes, lit-on dans l’arrêt, ont vu le jeune Dramane baigné dans le sang. Les éléments du commissariat de Police du 1er Arrondissement ont été informés. D’où la diligence d’une enquête préliminaire qui permettra aux limiers de savoir que l’infraction commise est juridiquement qualifiée de « meurtre et non-assistance à personne en péril ». Issa Sogoré qui a poignardé Dramane a été puni pour « meurtre ». Et Karim pour « non-assistance à personne en péril ». En date du lundi 31 août, la cour d’Assises de Bamako a condamné Issa Sogoré à une peine de 10 ans et Karim Dembélé à une peine de 3 ans.

Mamadou Diarra

Source: Journal le Pays-Mali 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *