Niono: la manifestation des jeunes tourne au drame, le commissaire tué

Cet après-midi des jeunes manifestants ont pris d’assaut le commissariat de police de la ville pour exiger qu’on leur remettre le commissaire Idrissa Tounkara. Face à l’opposition des policiers, ils ont commencé à lancer des pierres sur le commissariat qui a tenté de les disperser créer une panique.A la veille les jeunes avaient tenu une réunion pour préparer leur plan. Les jeunes étaient très remontés contre les policiers notamment le commissaire qui avait quitté la ville depuis plus d’une semaine mais est revenu hier soir à 21h05.

Les manifestants ont incendié le commissariat de la ville qui a dans son enceinte de nombreuses armes lourdes récemment réquisitionnées pour mener la lutte anti terroriste.

Le premier bilan est de 3 morts et plusieurs blessés dont 5 blessés graves qui sont actuellement admis au centre de santé de Niono. Parmis les morts figurent le commissaire Tounkara et un autre agent dénommé Sanogo de la section carte d’identité. La troisième victime serait un jeune manifestant.

Les manifestants ont aussi réussi à neutraliser un policier et récupérer son AK47 et commencent aussi à tirer.

Le maire et le commandant de cercle ne sont pas dans la ville. La gendarmerie a tenté d’intervenir mais a vite été submergée.

Tout cette haine contre le commissaire Tounkara, est partie d’un banal contrôle de routine de pièces autours duquel un policier a donné un coup de pied à un citoyen qui est tombé faisant des blessures. Le commissaire Tounkara n’a visiblement pas sanctionné l’agent à hauteur de leurs attentes.

Actuellement toutes les banques et les services publics de la ville sont fermés et des manifestants armés tirent des balles en l’air.

Source: Habitants

Par Seydou Oumar Traoré

Koutiala Observateur Infos

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *