LUTTE CONTRE LE TRAFIC INTERNATIONAL DE STUPEFIANTS : 600 Kg de chanvre indiens saisis en une semaine dont 220 découverts par le Bureau des Douanes de Moussala dans un camion malien.

Les agents du Bureau des Douanes de Moussala, région douanière du Sud-Est, ont déjoué le vendredi 19 juillet 2019, un plan bien calculé d’un camionneur malien.  

Profitant de l’ambiance de fête qui entoure l’avant match de la finale de la Coupe d’Afrique et d’une heure creuse considérée souvent comme heure de repli ou de desserrement au niveau du contrôle, le conducteur de gros porteur en provenance du Mali a voulu introduire une grosse quantité de « yamba » au Sénégal en passant juste devant le Bureau des Douanes.

C’était sans compter avec la vigilance et la ténacité des agents. Stoppé net, le camion se révèle être un moyen de convoyage de drogue.
La fouille du camion a permis aux gabelous de découvrir  une quantité totale de 220 kg de chanvre dans des cachettes bien aménagées dans la cabine du conducteur, pour une valeur marchande estimée à 11 millions de francs CFA.

Sentant son subterfuge mis à nu, le conducteur du camion s’enfuit laissant derrière lui son apprenti. Ce dernier sera appréhendé et mis à la disposition de la justice. Cette saisie fait suite à une autre similaire impliquant toujours un camion malien et portant sur 171 kg de l’herbe qui tue.

Cette saisie couronne par ailleurs une semaine qui a été très fructueuse en matière de lutte contre le trafic des stupéfiants. En effet, au cours de la semaine les unités douanières du centre ont saisi un poids total de 374 Kg De chanvre indien. Ce qui porte la quantité totale de saisie de chanvre indien de la semaine à 594 Kg de « yamba » et constitue manifestement un record.

Le Bureau des Douanes de Moussala est l’un des plus stratégiques pour l’Administration des Douanes. Il est situé sur le corridor Dakar Bamako par le Sud, corridor par lequel passent d’importantes quantités de marchandises venant de part et d’autre de la frontière entre le Sénégal et le Mali. Cette position lui confère un rôle de pivot dans la coopération entre les administrations douanières des deux pays mais aussi et surtout de sentinelle de l’effectivité de la réexportation des marchandises sous douane à destination du Mali.

Les agents affectés à ce bureau et leur chef, le Lieutenant Hamady Sy, remplissent leurs missions de contrôle, de dédouanement et de facilitation avec abnégation. Leurs efforts se lient également à travers les recettes budgétaires mobilisées. Elles dépassent à ce jour de loin, les résultats de 2018 pour atteindre plus de 100 millions de francs CFA par mois en moyenne.

Le Bureau de Moussala et son jumeau, celui de Kidira, forment d’excellents gestionnaires des corridors Nord et Sud, à la fois physique et numérique, entre le Mali et le Sénégal. Leur travail au quotidien a permis aux gouvernements et aux populations de pays de tirer le maximum de profit de ces corridors qui constituent un lien fraternel et un trait d’union économique sous régional.

Le Bureau des Relations publiques et de la Communication de la Douane.

Source : DakarActu

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *