Le ministre KOITA battu à sang par son fils, évacué sur le Maroc

Il s’appelle Abdoulaye KOITA, ancien ministre de l’Equipement et des Transports dans le gouvernement du Premier Ministre Ousmane Issoufi MAIGA, formé le 2 mai 2004, sous la présidence d’Amadou Toumani TOURE (ATT). Son successeur à ce poste fut Ahmed Diane SEMEGA, un très proche d’ATT, balayé avec SEMEGA par le coup d’Etat du Capitaine Amadou Haya SANOGO, le 22 mars 2012.

 

En tant que ministre de l’Equipement et des Transports, Abdoulaye KOITA a sillonné le monde entier à la recherche de financement afin de doter le Mali d’infrastructure routières et de ponts. L’on se rappelle que du 17 au 31 janvier 2006, il a effectué une mission respectivement à Tunis au siège de la Banque Africaine de Développement (BAD), à Khartoum au siège de la Banque Arabe pour le Développement Economique de l’Afrique (BADEA), à New Delhi au siège de la société indienne RITES LTD. Il a rendu d’énormes services au Mali.

Nouvel Horizon

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *