A la recherche de papiers pour émigrer en France : deux Soninkés se font soulager de 10 millions F CFA par des faussaires

Sekou Konté et Kamassé Konaté sont arrivés à Bamako dans l’unique but de chercher vite des passeports et des visas pour émigrer en France. Cette obsession les a conduits à Adama Diallo, un Malien, chef d’une bande de faussaires, active au Mali, au Niger, au Burkina Faso et au Sénégal et comprenant diverses nationalités.

passeports visas papier document nationalite

 

Il a persuadé les deux candidats à l’immigration qu’il est compétent pour faire le travail et leur a demandé de lui verser un acompte de 10 millions F CFA pour les démarches administratives et les frais y afférents.

De connivence avec deux Burkinabés Michel Guy et Serges Ouédraogo, il confectionne pour ses deux clients, deux passeports et deux visas signés des services d’immigration Burkinabés. Avec la complicité d’un agent d’Atlantique banque, il leur ouvre pour chacun un compte dans cette banque, mais sur lesquels il est impossible de faire une opération.

Sur la route de l’aventure, les deux Soninkés sont recalés à l’aéroport au motif que leurs papiers ne sont pas bons.

Revenus très furieux dans leur logement après avoir dit au revoir aux siens, ils ont porté plainte le samedi 15 février dernier contre Adama Diallo pour escroquerie auprès du Commissaire divisionnaire de police Mahamadou Sylla en charge du IXè arrondissement. A la suite de l’enquête ouverte par le chef de la Brigade de recherches, l’inspecteur de police Hamidou Djimdé, Adama Diallo est appréhendé dès le lundi 17 février.

Confronté à ses victimes, il a reconnu les faits et dénoncé ses complices Burkinabés qui seront tous les deux interpellés.

La perquisition de leur chambre a permis aux enquêteurs de saisir de faux cachets, d’appareils électroniques, bref tout l’arsenal qui leur permet de confectionner de faux papiers. L’agent d’Atlantique banque qui leur a ouvert un compte est recherché par la police. Les deux Soninkés auront perdu leur argent pour rien car, pas un rond n’a été retrouvé sur les faussaires.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *