Kati: Arrestation de deux voleurs dont un en possession d’un pistolet

Les éléments du Compol Kamissoko viennent de mettre une fois de plus la main sur deux voleurs qui évoluent chacun en solo. Le premier sur l’image s’appelle Macky Traoré, un jeune homme de moins de 20 ans, il est celui-là même qui a été arrêté en possession d’une arme de fabrication artisanale qui lui servait certainement de bien mener ses missions.

 

En effet, à Kati-Mamahira une voix, celle d’une femme, s’élevant de loin criait au voleur et confirme devant des gens qu’elle vient d’être victime d’un vol à la tire de son portefeuille contenant son argent et son téléphone. Selon elle, l’acte a été posé par un jeune homme de teint clair, costaud et muni d’une arme.

 

Aussitôt des gens partent à sa poursuite à l’endroit indiqué par la dame, remarquant ainsi que le voleur s’est caché dans les buissons, la foule n’a eu d’autres choix que d’encercler les lieux avant d’y mettre le feu. Impossible pour le malfrat de rester longtemps dans les chaleurs terrifiantes du feu, il décida alors de s’échapper intelligemment mais cette fois-ci en rampant.

Au même moment le Commissariat de Police du 2ème Arrondissement de Kati a été saisi par rapport à la tournure des évènements, une équipe de la BR a été dépêchée rapidement pour pouvoir mettre la main sur le suspect. Lors de sa ruse, outre son tshirt, le portefeuille de la dame mais aussi son arme le voleur avait déjà tout abandonné dans les ruines.

Ce qui n’a pas découragé les éléments du 2ème Arrondissement dans sa traque, ayant la certitude qu’il rôde toujours dans les alentours, les hommes du Lieutenant Sidibé finissent par mettre le grappin sur un jeune homme torse nu et reconnu automatiquement par la victime comme étant celui qui lui a dérobé son portefeuille.

Une fois conduit au Commissariat, il a reconnu parfaitement les faits qui lui sont reprochés et confirme d’être le propriétaire de l’arme présentée devant lui. L’individu sera présenté demain devant le Procureur du Tribunal de Grande Instance de Kati.

Quant au second voleur, ses opérations s’effectuaient de la même manière que le précédent: la tire au téléphone. Ce dernier portait sa cagoule avant de passer à l’acte comme le font les commandos pour ne pas être reconnu par qui que ce soit.
Nous remercions la population pour les différentes actions posées qui ont permis à leur police de mettre hors d’état nuire les deux malfrats.

Le Commissariat de Police du 2ème Arrondissement de Kati par la voix du Commissaire Principal Santigui Kamissoko sollicite toujours la participation active de la population dans la lutte contre le banditisme et la délinquance à Kati.

Commissariat de Police du 2ème Arrondissement de Kati

Malivox

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *