Histoire : … du vieil homme et du policier

Tant qu’il existera des naïfs, cette race d’homme née pour le gain facile ne disparaîtra jamais.

Pas un jour ne passe en effet, sans que des escrocs de la pire espèce ne dépouillent leurs prochains à travers des “stratégies” dont ils sont les seuls à détenir les secrets.

I.D., un jeune policier, domicilié à Niaréla est désormais sur la longue liste des victimes de ces minables individus.

Il était 8 h du matin ce jour-là, à Niaréla quand, I.D. se mit à califourchon sur son engin à deux roues, “Djarta”, qu’il s’est achetée après 2 ans d’économie.

Quelques centaines de mètres parcourus, et notre policier est “arrêté” par un vieil homme qui semblait avoir des ennuis.

“Mon fils, lui dit celui-ci, je cherche depuis quelques heures la famille de mon fils aîné résidant dans le quartier. Je vous supplie de m’aider”.

Cependant, malgré les indications du vieil homme, I.D. n’a pu identifier l’homme en question et s’apprêtait à prendre congé du vieil homme.

C’est à ce moment, qu’un jeune garçon se mêla à la conversation et dit connaître la famille que l’on cherchait.

Le vieil homme visiblement heureux, s’adressa alors à son “bienfaiteur” : “Vous êtes âgé de 26 ans, vous devez aller, aujourd’hui même à Ségou pour rendre visite à un parent malade. Aussi, en ce moment même, vous avez dans la poche la somme de 30 000 Fcfa”.

“Comment le savez-vous” ? répliqua le jeune homme qui fit sortir de sa poche les 30 000 Fcfa ?

“Ça, c’est facile” répondit l’homme âgé qui venait de rendre stupéfait I.D., notre policier.

Qu’à cela ne tienne, le ‘’flic’’, décida de continuer son chemin, mais le vieil homme lui demanda de lui acheter une noix de cola, car conclu-t-il, “j’ai horreur d’acheter ou de vendre”.

I.D., notre policier descendit de sa moto, traversa alors la route et rentra dans une boutique afin d’acheter la noix de cola.

A son retour sur les lieux, il n’y avait plus personne. Sa moto non plus.

Qui a volé la moto de  I.D., ce gentil policier ? Le vieil homme ? L’autre ?

I.D. n’aura peut être jamais plus les réponses à ces questions. Pire, il ne retrouvera certainement pas sa moto.

 

Boubacar Sankaré

Le 26 Mars

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *