Guet apens devant le siège de la BNDA : le 14è arrondissement démonte la bande de Nigérians qui provoquait la crevaison des voitures des clients ou casser les vitres pour voler leur argent

faits divers incroyable vrais realite possible

Les hommes du Commissaire divisionnaire de police Tiantio dit Badra Diarra, patron du 14è arrondissement de Bamako ont démantelé le samedi 31 mai dernier, la bande de malfaiteurs d’origine nigériane qui opérait devant le siège de la BNDA sis à Hamdallaye ACI en Commune IV du District de Bamako. C’est à la suite des nombreuses agressions et vols à bord des véhicules des usagers de la banque que la police s’est mise à la traque de la bande.

Le 30 avril 2014 non loin du rond point Kwamé N’Krumah, un Portugais est tombé dans les filets de la bande. Elle lui a pris sous la menace armée, 25 millions de FCFA. Le 2 mai dernier devant la BNDA, un agent de GDCM (Grand Distributeur Céréalier du Mali) est agressé par la même bande, opérant sur deux motos de type Star et Djakarta. L’agent avait lui aussi fait un retrait. Sur les 38. 400.000 F CFA qu’il portait, la bande a réussi à lui dérober plus de 10 millions de F CFA. La bande continuant ses aventures impunément, le 15 mai 2014 a attaqué un homme d’affaires de la place.  Après un retrait de 10 millions à la BNDA, il a fait un arrêt à la boutique mille et une merveilles.

A sa sortie, il constate que ses 10 millions laissés dans sa voiture se sont volatilisés. La dernière signature de la bande portée à la connaissance de la police a été enregistrée le 27 mai 2014. La victime est un ingénieur, domicilié à Sevaré. Qui, après un retrait de 900.000 F CFA, décide d’aller faire un envoi d’argent à l’agence Money Gram. En cours de route, il est suivi par la bande. Elle a cassé les vitres de sa voiture pour emporter les 900.000 FCFA et certains de ses papiers importants. Suite à ces différents cas qui ont fait l’objet de déclaration au niveau du Commissaire divisionnaire de police Tiantio dit Badra Diarra en charge du 14è Arrondissement, ses cheveux se sont dressés sur son crâne. C’est son plus grand défi depuis qu’il est à l’ACI 2000, le quartier des affaires du District. La Brigade de recherches conduite par le Sergent chef Ladji Sogodogo dit « Vieux noir », chef par intérim renforcée par  les éléments de la Brigade A,  a monté une opération  commando le samedi 31 mai 2014 aux environs de 10 heures du matin au niveau du siège de la BNDA où la bande était en quête de proie.

Nos braves agents ont mis fin au parcours de la bande composée de N Neji Okechukwu, N Naji Athanatius Okezie, Elu Friday Ifeanyi, Eme Karaonye Olivier Mmaduka, tous Nigérians de nationalité. Des interrogatoires, il ressort que le mode opératoire de la bande est de provoquer la crevaison des pneus des voitures de leurs cibles avec des pointes géantes. Ils les guettent ensuite et quand elles s’arrêtent pour rechanger de roue, ils proposent leur service et en profitent pour faire leur coup. Autre mode opératoire, ils suivent leurs cibles et arrivés à un endroit propice, ils cassent les vitres de leur voiture pour voler leur argent. Ils utilisent des fois de fausses clés. Deux d’entre eux logeaient à Banankabougou en Commune VI du District de Bamako, un au bar hôtel Diabougou en Commune VI.

Au cours de la perquisition de leur chambre d’hôtel, une grande quantité de cannabis a été retrouvée en leur possession de même que l’outil qui leur servait à crever les pneus. Le quatrième Nnaji Athanatius Okezie qui serait la tête pensante de la bande logeait dans un hôtel de luxe de la place. Les quatre bandits Nigérians sont en garde à vue avant de comparaitre devant le Juge.

 

Dénis T Théra

Source: Maliactu

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.