Grande mosquée de Sebenicoro : Quand des fidèles refusent la solidarité du président

Bien avant aujourd’hui, le mois de ramadan est un moment de communion et de solidarité dans notre pays. Des gestes de bienfaisance illustrent cela tout au long de ce mois béni de Dieu.

Mais, pour le président de la République, tout ne serait pas encore arrangé. Dans cette grande mosquée de Sebenicoro, située juste derrière le marché, le chef de l’Etat Ibrahim Boubacar Keïta participe aux prières, notamment celles des vendredis.

Mais visiblement, les cœurs de certains fidèles seraient encore surchauffés. Plusieurs musulmans de ladite mosquée avaient refusé de prendre les sachets de sucre, distribués par l’imam de la mosquée ce samedi 11 Mai 2019, au nom du Président de la République.

L’imam, par ses propos énoncés, aurait provoqué la colère et l’amertume des fidèles qui l’ont accusé de vivre de façon malhonnête sur le dos du contribuable malien. Certains estiment que les largesses du Président de la République à l’imam et à son cercle fermé, favoriseraient la corruption dans le milieu religieux.

Des fidèles, mécontents du bilan présidentiel, dans son propre quartier, auraient demandé à l’imam d’évoquer les réalisations du président à Sebenicoro. Comme si les maliens étaient encore en période électorale, l’imam désabusé par les réactions frontales des fidèles, se serait excusé auprès des musulmans avant d’enchaîner avec la prière.

Notre équipe qui a assisté de près ces insolites scènes a pu retenir de ces fidèles que depuis la prise du pouvoir du président IBK, bien d’habitudes sembleraient avoir changé : « Vous savez, les passages du président ici dans cette mosquée provoquent des désagréments, précisément, l’Interruption de la circulation, des interdictions de stationnement des véhicules et des motos, des présences massives des forces de l’ordre et surtout, des changements brusques des horaires de prière par l’imam pour se conformer à l’emploi du temps du président »

L’autre phénomène, celui des fréquentations massives des éléments du Recotrade qui dérangeraient les fidèles, avec des déviations des valeurs islamiques par un imam qui passerait tout son temps à remercier le President de la République lors des prêches.

Source: Figaro Du Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *