Fin de course pour le tueur du commerçant Ismaël Kakoye Le criminel Mamadou Saye arrêté par le commissariat de Kalaban-Coro

Le commerçant Ismaël Kakoye, vendeur de produits alimentaires, était très connu dans le marché de Kalaban-coro, à cause de la bonne qualité et du prix abordable de ses produits. Grâce aux ressources qu’il en a tirées, il est parvenu à construire une maison à Tiébani où il habitait avec sa famille. Vu qu’il était très sollicité par les clients, il rentrait tard chez lui. Cette habitude de rentrer à des heures tardives va lui être fatale.

 

Dans la nuit du 3 au 4 décembre 2019, aux environs de 2 heures du matin, il a été abattu devant son domicile, à Tiébani, par Mamadou Saye, âgé de 30 ans, autochtone et soudeur de profession. Puis, le meurtrier emporta 6 millions de F CFA.

Sa femme, qui venait d’ouvrir le portail de la maison, comme d’habitude, a trouvé son mari gisant dans son sang. Celui-ci rendit l’âme quelques instants après. En méconnaissance des procédures en la matière, la famille a emporté le corps à la morgue sans informer la police ou la gendarmerie. A cause de l’insistance du médecin, la brigade de gendarmerie de Kalaban-coro a été saisie de l’affaire. Cette dernière a mené des investigations et procédé à des arrestations dans l’entourage du défunt.

Le Commissariat de Kalaban-coro, dirigé par Mamadou Mounkoro, bien que n’ayant pas été saisi officiellement du dossier, ne s’est pas mis en marge dans la recherche de l’assassin.

Selon le chef de Brigade de recherche dudit commissariat, au cours des recherches, tous les indices en leur possession ont ainsi conduit à l’arrestation de Mamadou Saye.

Ce dernier a été interpellé puis conduit dans les locaux du Commissariat de Kalaban-Coro. Au moment de son interpellation, il était en possession d’une moto Jakarta et logeait dans un magasin érigé en chambre de passe à Tiébani.

Phase interrogatoire du criminel Mamadou Saye

Le criminel Saye, interrogé sur sa profession, a fait savoir aux policiers qu’il était un soudeur avant d’être chassé par son patron depuis des mois. Après des tentatives de nier, il finira par avouer avoir tué le commerçant.

Comment a-t-il fait la connaissance de sa victime ?

Selon ses confidences, Ismaël se rendait à l’atelier de soudure de son patron pour des besoins de fabrication de portes et de fenêtres. Il affirma s’être informé des activités et mouvements de sa victime avant d’aller tendre un piège au défunt Kakoye le 4 décembre 2019. Après des enquêteurs pour retrouver d’éventuels complices, la police est, pour l’heure, arrivée à la conclusion que le malfrat a agi seul. Toutefois, trois jeunes ont été arrêtés pour « association au malfaiteur » et « détention d’armes illégales ». Ces trois jeunes ainsi que le tueur Mamadou Saye croupissent, présentement, à la Maison Centrale d’Arrêt de Bamako.

Yaya KANITAO

Source : l’Indépendant

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *