Fin de course pour des brebis galeuses dans le rang de la police Malienne: Sept agents mise en cabane pour des faits de cambriolage au domicile d’un fonctionnaire des douanes

Il faut extirper de la police malienne les mauvaises graines. Huit (08) policiers accusés de cambriolage au domicile d’un agent des douanes ont été appréhendés cette semaine puis envoyés en prison. Selon des sources crédibles, hier, ces policiers indélicats ont été placés sous mandat de dépôt par un juge du Tribunal de la commune III du District de Bamako. Dans ce lot de brigands, six sont du Groupement Mobile de Sécurité GMS ; un serait de la Brigade d’Investigation Judicaire BIJ. Comment en est on arrivé là ?

 

Dans la nuit du 19 août dernier, soit le lendemain du coup de force qui a renversé IBK, ces agents indélicats lourdement armés se sont introduits au domicile de leur victime. Ils ont profité du désordre en cours pour s’attaquer à la maison de l’agent des douanes. Le butin emporté était important car les sources parlent de bijoux et d’une somme d’argent disparu après le forfait. Depuis, les enquêtes ont continué. Hier, des indices ont porté sur ces sept agents policiers. Alpagués, ils mériteraient un sort spécial sur leur sort à Bamako-coura, d’après les sources. Il fait laver les écuries d’Augias. Le nouveau ministre doit sévir au sein de ce corps dont l’image est beaucoup ternie par des brebis voleuses.

DES CAS ISOLES NE MANQUENT PAS DANS L’ARMEE 

Cela est valable pour l’armée aussi ou des éléments se compromettent et compromettent de plus en plus le corps à travers leur participation à des actes de braquage ou de vols. Il en a été ainsi il y a quelques mois à Kalaban- coura. Ces faits qui ternissent l’image de la tenue se sont déroulés précisément pendant le couvre feu instauré par les autorités malienne en son temps. Un militaire avait été pris en flagrant délit. Il cambriolait une boutique à Badalabougou. Lors de ces braquages, les auteurs portaient tous du treillis.

LAYA DIARRA

Source : le soir de bamako

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *